Les bénéfices du picolinate de chrome

Ces derniers temps, vous vous sentez fatigué et/ou vous avez pris un peu de poids ? Votre dernier prélèvement sanguin affiche un taux glycémique ou de cholestérol jusqu’alors jamais atteint (un petit rendez-vous chez le médecin ne serait pas du luxe !) ?

Ne nous en dites pas plus, nous avons une piste : peut-être avez-vous besoin d’une complémentation en picolinate de chrome !

Sous ce nom (un peu) barbare se cache en réalité un oligo-élément dont nous avons besoin en d’infimes quantités. Malheureusement, notre alimentation bien souvent industrielle en manque cruellement, pouvant causer des troubles dont nous nous passerions bien ! Nous vous expliquons tous les bienfaits du picolinate de chrome et l’utilité de recourir à une complémentation.

More...


LE PICOLINATE DE CHROME : KÉSAKO ?

biere picolinate

Le picolinate de chrome est un complexe d’acide picolinique et de chrome, utilisé dans sa forme à 3 liaisons (trivalente). Le chrome à 6 liaisons (hexavalent), lui, est toxique pour la santé donc totalement proscrit : pas d’inquiétude, les compléments en picolinate de chrome n’en contiennent pas (source) !

On trouve du chrome trivalent dans le vin et la bière de brasserie (ce n’est pas une raison pour en abuser !), le jaune d’œuf, les céréales riches en son, les grains entiers, les noix, les haricots verts, les brocolis et la viande.

Si les sources de chrome et, par extension, de picolinate de chrome sont nombreuses, les modifications d’alimentation de notre société actuelle (bravo les plats industriels !), entraînent certaines carences et la nécessité de recourir à une complémentation.

Or, comme nous allons vous l’expliquer en détails, le picolinate de chrome est un bienfaiteur de notre santé, avec une action de prévention du diabète et du cholestérol, un rôle dans le contrôle du poids et le maintien de l’humeur ainsi que des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires essentielles (source) .


POSOLOGIE INDIQUÉE POUR LA COMPLÉMENTATION EN PICOLINATE DE CHROME

Pour combler les besoins en picolinate de chrome, il est conseillé d’en consommer 100 à 1000 µg par jour, les doses les plus élevées étant recommandées pour les personnes sujettes à du diabète de type 2 ou à des troubles métaboliques.

Une fois n’est pas coutume, nous vous conseillons de suivre les recommandations de votre médecin. Selon les compléments utilisés, les doses de supplémentation varient généralement entre 25 et 100 µg de picolinate de chrome par kg et par jour.

pilule

Le picolinate de chrome est absorbé au niveau du tractus gastro-intestinal et possède une biodisponibilité de 0,4 à 2,5 %.

Faisons plus simple : lorsque vous ingérez 100 µg de picolinate de chrome, seuls 0,4 à 2,5 µg est réellement absorbé par l’organisme. Le reste est éliminé principalement par voie rénale.


QUE NOUS APPORTE LE PICOLINATE DE CHROME AU QUOTIDIEN ?

1. Le picolinate de chrome aide à réguler la glycémie

produit sucre

La glycémie est le taux de sucre présent dans notre sang, qui varient en fonction de nos prises alimentaires. Lorsque nous consommons trop de sucre, la glycémie est particulièrement élevée, mais notre organisme est si bien conçu que la glycémie se régule d’elle-même à distance des repas … sauf en cas de diabète.

Les patients diabétiques ne parviennent plus à stabiliser leur glycémie, ce qui nécessite le recours à l’insuline, hormone régulant la glycémie. Si notre corps en produit naturellement, chez les diabétiques, elle n’est plus suffisamment produite ou elle n’est plus absorbée correctement. C’est là qu’intervient le picolinate de chrome, qui joue une action primordiale dans le contrôle du diabète en renforçant le rôle de l’insuline.

En effet, il augmenterait, au niveau cellulaire, le nombre de récepteurs à l’insuline, permettant ainsi de lutter contre la résistance à l’insuline observée chez les personnes souffrant de diabète de type 2. La supplémentation en chrome permet donc de soutenir le métabolisme du glucose et de favoriser l’action de l’insuline comme régulateur glycémique (source).

Des études ont d’ailleurs permis de mettre en avant cette action. L’une d’elle (source) montre que des sujets atteints de diabète de type 2, ayant reçu des suppléments de chrome (600 µg) quotidiennement pendant 4 mois, ont vu une amélioration de leur glycémie à jeun et postprandiale, par rapport aux sujets ayant reçu un placebo, sans modifier leur traitement habituel.

piqure diabete

Une seconde étude, menée avec 60 patients diabétiques de type 2 nouvellement diagnostiqués, corrobore ces résultats. Celle-ci montre qu’une supplémentation de 200 µg de picolinate de chrome par jour, durant 3 mois, associée à des conseils diététiques adaptés, a eu un effet bénéfique sur leur profil diabétique.

De là à considérer que le picolinate de chrome peut prévenir le développement d’un diabète, il n’y a qu’un pas (quoique, peut-être plusieurs …) ! Si l’effet bénéfique du chrome sur la régulation de la glycémie est réel, les études démontrent que son action n’est malheureusement pas suffisante pour se substituer au traitement habituel suivi par les patients diabétiques.


2. Le picolinate de chrome aide à réduire le risque de maladies cardio-vasculaires

Si, face au diabète, le picolinate de chrome est intraitable, il ne laisse pas non plus de répit à notre cholestérol (tant mieux) ! En effet, il semble exister un lien entre des apports en chrome élevés et une diminution du mauvais cholestérol (LDL), comme a permis de le vérifier cette étude.

Celle-ci révèle qu’une supplémentation en chrome, d’une durée de 42 jours, a réduit significativement le taux de cholestérol total et de mauvais cholestérol chez les sujets ayant reçu du chrome par rapport au groupe ayant reçu un placebo.

De plus, certaines études ont observé que des personnes décédées d’une maladie cardiaque avaient des niveaux plus faibles de chrome dans le sang (argument qui reste toutefois à vérifier avec des études complémentaires). Le picolinate de chrome jouerait donc un rôle essentiel dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, en assurant la santé de nos artères et de notre cœur.


3. Le picolinate de chrome aide à contrôler son poids

Notre poids, ce fléau ! Nous sommes nombreux à nous battre contre nos kilos superflus, à force de course à pied et de régime drastique ! Si quelques efforts sont de mise pour atteindre ce corps parfait tant espéré, une complémentation en picolinate de chrome pourrait être le petit coup de pouce à tous nos efforts !

Plusieurs études, réalisées sur des patients obèses, ont démontré qu’une supplémentation en picolinate de chrome durant 6 mois à doses variables (600 à 1000 µg) a entraîné une réduction de l’ordre de 1,5 kg de leur poids corporel.

S’il agit comme un brûleur de graisse (nuancé, entendons-nous bien !), le picolinate de chrome n’a pas d’action coupe-faim (en tout cas pas scientifiquement prouvée !). Néanmoins, sa complémentation permet d’améliorer l’appétit et de réguler certains comportements alimentaires inadaptés tels que le BED (Binge Eating Disorder) ou les troubles alimentaires liés à la dépression, au stress et à l’anxiété.  

perdre poids obesite

4. Le picolinate de chrome améliore les performances physiques

sport homme muscle

En plus de vous accompagner durant votre régime, le picolinate de chrome peut vous aider à améliorer vos performances physiques et peut d’ailleurs être indiqué en musculation. Cet oligo-élément étant impliqué dans la synthèse des protéines, une carence de picolinate de chrome peut entraîner un retard de croissance chez les plus jeunes et un affaiblissement physique chez l’adulte.

Une supplémentation est donc indiquée dans le cadre d’une pratique sportive, d’autant plus si celle-ci est accompagnée d’un régime, limité en apport alimentaire de chrome (source). Cette complémentation va permettre d’améliorer le métabolisme global, de compenser la perte de chrome par l’urine ou la transpiration et de stimuler la forme physique et la dépense calorique.


5. Le picolinate de chrome prévient le vieillissement physique et cognitif

Le picolinate de chrome est une source presque intarissable d’antioxydants, garants de la protection des cellules de notre corps (source). Il aide à prévenir le vieillissement prématuré de certains organes, particulièrement atteints lorsque nous vieillissons (eh oui, malheureusement nous y arriverons tous !).

couple agé vieillissement

Il est un protecteur de notre cerveau, limitant ainsi l’apoptose (autrement dit la mort des cellules neuronales). Cette substance participe alors au maintien de notre fonctions cognitives, telles que la mémoire ou l’attention (sources). De là à considérer le picolinate de chrome comme remède contre la maladie d’Alzheimer, nous n’en sommes pas là !

Cette substance est, par exemple, indiquée pour protéger nos yeux du risque de glaucome (source), qui est notamment lié au diabète. En régulant notre glycémie, le picolinate de chrome améliore donc notre vue ou, en tout cas, évite qu’elle ne se détériore (c’est déjà ça !).

La supplémentation de picolinate de chrome facilite l’absorption de nombreux nutriments, dont le calcium, aidant ainsi à prévenir les troubles osseux liés à l’âge (source). Elle permet ainsi de limiter les risques d’ostéoporose, principalement observée chez les femmes âgées.

osteoporose os

Grâce à ses propriétés anti-oxydantes, le picolinate de chrome limite également le vieillissement de notre peau et donc l’apparition de rides disgracieuses. Grâce à son action de régulation du taux de sucre dans le sang, il améliore également l’aspect de la peau et évite l’apparition de l’acné (source). Vous l’aurez compris, on ne s’adresse plus ici à nos anciens mais plutôt à nos ados ! Finalement, le picolinate de chrome est utile à tous !


EXISTE-T-IL UN RISQUE DE SURDOSAGE EN PICOLINATE DE CHROME ?

La supplémentation en picolinate de chrome, conseillée par certains médecins, restent toutefois sujette à controverse. En effet, sachant qu’il est nécessaire en d’infimes quantités pour notre santé et qu’on le retrouve dans notre alimentation, certaines autorités de santé estiment un apport supplémentaire inutile voire dangereux pour notre santé.

Pour autant, en limitant l’apport complémentaire et en respectant les posologies indiquées, le picolinate de chrome ne présente aucun danger reconnu pour notre santé, même chez les sujets souffrant d’un problème rénal ou hépatique (source).

femme malade triste

Seul un cas reporté d’une femme ayant consommé de 1.200 à 2.500 µg de picolinate de chrome par jour durant près de 6 mois a mis en évidence des effets secondaires de cette complémentation, dont une insuffisance rénale, une insuffisance hépatique et une anémie (source).

Chez des rats femelles gestantes, la prise en excès, de 6 à 12 fois la posologie recommandée, de cet oligo-élément a entraîné des malformations congénitales des os chez leurs descendants (source).

Devant ces preuves insuffisantes sur la toxicité de cette supplémentation et des posologies très élevées, les risques semblent minimes voire inexistants avec le picolinate de chrome, à condition de limiter sa prise et de demander l’avis de votre médecin traitant. En cas d’excès, il est toutefois possible de rencontrer des maux d’estomac, une hypoglycémie voire des dommages rénaux, hépatiques ou cardiaques. Prudence donc, sans oublier une petite consult’ chez le médecin !


OÙ ACHETER DU PICOLINATE DE CHROME ?

Disponible sous forme de gélules, en pharmacie ou sur le net, nous vous conseillons deux formules de picolinate de chrome en particulier, disponibles sur le site Amazon.

L’une d'elle, développée par Now,  se présente sous forme de 250 gélules de 200 mcg avec une posologie d’une gélule par jour à prendre durant l’un de vos repas. Ses utilisateurs rapportent une diminution de leur sensation de faim entre les repas, évitant ainsi les petites fringales qui hantent parfois nos journées !

La seconde formule, proposée par Solgar, est dosée à 500 mcg par gélule, dans un flacon de 120 gélules, soit 120 jours de traitement. Ses consommateurs, globalement satisfaits, rapportent une baisse de leur glycémie, une augmentation de la sensation de satiété et une prise facilité de muscles. Néanmoins, ces derniers semblent conscients que ce traitement ne peut se substituer à une bonne hygiène de vie.


NOTRE AVIS SUR LE PICOLINATE DE CHROME

Si vous recherchiez un complément miracle pour faciliter votre perte de poids, le picolinate de chrome risque de vous laisser sur votre faim (on aime les petits jeux de mots !). N’en espérez donc pas d’impact flagrant sur votre poids, d’autant plus si vous êtes normaux pondéraux.

Néanmoins, il faut reconnaître le rôle positif de cette supplémentation sur le contrôle de la glycémie et sur l’amélioration globale de notre santé, pouvant être solide piste comme aide aux traitements de certaines maladies (diabète, cholestérol, etc.).

Comme toujours, nous vous conseillons de consulter votre médecin avant de vous lancer dans toute prise de complément alimentaire, afin qu’il réalise un bilan complet au préalable, pour définir si vous en avez besoin ou non, et vous avertisse des effets secondaires possibles.

Pour l’heure, nous attendons impatiemment les études qui nous éclaireront sur les mécanismes sous-jacents de l’action du picolinate de chrome et mettront fin aux diverses contractions qu’il existe encore sur le sujet.

En attendant, envisagez de :

  • Prendre rendez-vous avec votre médecin pour évoquer vos petits soucis de santé
  • Faire le point sur votre alimentation et vos apports en picolinate de chrome
  • Vous renseigner sur la posologie indiquée selon vos besoins
  • Acheter, en pharmacie ou sur le net, un complément en picolinate de chrome comme par exemple celui de Solgar.

Vous avez aimé cet article ? Faites-le nous savoir en le commentant ! De même, n’hésitez pas à nous faire partager votre expérience si vous avez déjà testé cette supplémentation.

Alexis
 

Alexis est le co-fondateur du site Optimyself. Passionné par l'optimisation des performances physiques et cognitives, il passe une grande partie de son temps à tester des nouveaux produits pour peaufiner sa routine personnelle (et en faire profiter les autres !). Découvrez sa biographie.

>