Archive

Category Archives for "Blog"

Comment bien gérer les lendemains de cuite

On a (presque) tous déjà eu une expérience désagréable avec l’alcool. Mal à la tête, sensation de malaise, nausées, vomissement après une soirée trop alcoolisée. Et puis alors le lendemain, n’en parlons pas !!!

Mais pourquoi l’alcool est-il donc aussi agréable à boire mais désagréable à cuver ??

Si on commençait par le début ?

 

L’ingestion et le métabolisme de l’alcool

Tout d’abord lorsque l’on ingère l’alcool, il va être responsable d’une augmentation d’acidité dans l’estomac. Ensuite, il va rapidement passer dans le sang, car c’est une toute petite molécule (elle passe partout la fourbe !), et se répandre dans tout l’organisme.

Ce qu’il se passe, c’est que l’alcool va ralentir la conduction nerveuse et donc nos nerfs et neurones seront « au radar » !

Il va également imprégner tous nos organes.

Les effets d’une consommation modérée sont initialement plutôt agréables. Sensation d’euphorie, diminution de la sensation de douleur, désinhibition, bien-être, etc.

etiver une cuite

 

L’alcool baigne l’oreille interne, te fait tourner la tête.

Mais on observe également un ralentissement des capacités cognitives (ralentissement du temps de réaction, réduction du champs visuel, diminution de l’attention). Raison pour laquelle la conduite est interdite à partir de taux d’alcool dans le sang assez faibles.

(J’en profite pour faire une parenthèse…par pitié ne dites plus taux d’alcoolémie. Alcoolémie ça signifie « taux d’alcool dans le sang ». Donc taux d’alcoolémie (qui écorche les oreilles) signifie taux de taux d’alcool dans le sang. On dit « alcoolémie » ou « taux d’alcool dans le sang »…) !

L’alcool, une fois pénétré dans le sang, va baigner tous les organes. Le foie et le cerveau majoritairement mais aussi le cœur, les poumons, les muscles, etc.

souffler dans le balon

 

Si on continue à consommer et que l’on augmente son ALCOOLEMIE, les effets deviennent plus gênants. Humeur changeante (agressivité ou au contraire tristesse, pleurs selon les personnes), torpeur, somnolence, désorientation.

Et à la phase d’alcoolémie massive : amnésie, hypertension artérielle, hypothermie, respiration bruyante, coma parfois profond appelé coma éthylique.

En annexe, je vous met les formules pour calculer rapidement votre alcoolémie en fonction de la quantité d’alcool bu.

Attention, le fait de manger ou pas ne change absolument pas la quantité d’alcool ingéré. Manger en buvant atténue les effets ressentis de l’alcool et diminue la vitesse d’assimilation, mais votre taux d’alcool sera le même que si vous n’aviez pas mangé. « Je peux boire un verre de plus parce que j’ai mangé un burger !! » NOON !!!!

 

L’élimination de l’alcool

 

L’alcool va s’éliminer à une vitesse variable en fonction du métabolisme de chacun. Ainsi, on peut donner comme repère que :

  • un homme élimine 0,10g/L à 0,15 g/L d’alcool par heure (à condition de ne pas re-consommer).
  • une femme élimine 0,08 g/L à 0,10 g/L d’alcool par heure (à condition de ne pas re-consommer).

En très très gros, ça fait 1 verre éliminé par heure passée depuis le dernier verre consommé…

Ces vitesses sont très lentes, mais alors pourquoi ? La réponse est simple mais curieuse.

L’alcool est métabolisé en majorité par le foie (il est d’ailleurs toxique pour ce dernier). Il est évacué ensuite hors de l’organisme mais pas en majorité par le rein comme la plupart des autre substances.

En effet l’alcool est expulsé en grande partie par…le poumon.

L'alcool est éliminé par le poumon

Il est expulsé également par la salive, la sueur et en petite partie par le rein.

Et oui, c’est pour cela qu’on ne fait pas un test urinaire pour dépister l’alcool au volant, on fait souffler dans un ballon.

Or, le poumon, est un très mauvais filtre. Ce n’est pas son rôle à la base.

D’où la lenteur pour récupérer une alcoolémie négative.

 

Gérer les lendemains difficiles (de cuite quoi…)

Alors, qu’est ce qu’il nous reste le matin après une « cuite » ?!

Les souvenirs douloureux d’une soirée de débauche, les amnésies encore plus douloureuses de la même soirée (attends, j’ai pas fait ça ? Elle est où ma voiture ? Pourquoi ça bouge dans le lit à côté de moi???).

Lendemain de cuite

Ahh… La bonne vieille cuite du dimanche matin…

Mais aussi et surtout : un maaaaaal de crâne, des envies de vomir, une sensation de brûlure de l’estomac…

La majorité de ces symptômes sont causés par la déshydratation !

Et oui, boire de l’alcool ne réhydrate pas : au contraire !!

Mon conseil de médecin pour atténuer la gueule de bois :

  1. Au moment de l’alcoolisation, buvez en quantité égale d’eau la quantité d’alcool que vous ingérez. Si je bois 1L de vodka, et bien je bois 1L d’eau !!! (Super la nuit à uriner après).
  2. Le lendemain, hyper-hydratation également. Buvez, buvez, buvez (de l’eau de l’eau de l’eau).

 

Les gros pièges à éviter :

  • J’ai mal à la tête je vais prendre 1g de Paracetamol. Non non non, surtout pas…vous avez déjà surchargé votre foie toute la soirée, ne lui en rajoutez pas une couche le pauvre !!

Vraiment, Hydratation est maîtresse de tout vos maux.

astuce lendemain de cuite

  • Je suis au radar, je vais prendre un café (un thé) pour me réveiller. On évite également !! La caféine est un excitant cellulaire et là votre corps veut se reposer… De plus, la caféine est diurétique, cela veut dire qu’elle fait éliminer l’eau par les reins (fait faire pipi quoi !) or, on le sait maintenant, on chercher à éviter la déshydratation. Préférez plutôt des boissons détox maison, ça vous aidera en plus à passer le temps !
  • Dernier conseil pour la route, avec les effets de la veisalgie (oui oui la gueule de bois, en terme scientifique se nomme « veisalgie »…j’aurais placé mon bon mot!!), on est encore un peu au ralenti et pas complètement d’attaque….Evitez de prévoir une grosse journée de réunion au travail ou une compétition sportive….

En clair, le remède pour une bonne gueule de bois : des litres d’eau devant Netflix avec un plaid et…on attend gentiment que ça passe !!!

A votre santé !

Docteur Flo

P.S : vous avez des astuces pour éviter les lendemains de cuite ? On en parle dans les commentaires !

Annexe – Calcul de l’alcoolémie

 

Pour un homme

La formule est :  (V x T x 0,8 ) / 0,7 x m

ou V = volume d’alcool bu en mL

T = degré d’alcool en pourcentage (pour un verre de vin à 12° le T = 0,12%)

0,8 = densité de l’alcool (c’est une constante physique)

0,7 = coefficient de diffusion pour un homme

m = masse de l’homme en kilogramme

 

Un exemple : un homme de 70 kg boit 2 verres (14cL soit 140mL par verre) de vin rouge à 12 °

(280 * 0,12 * 0,8 ) / 0,7 * 70

= 26,88 / 49

= 0,54

soit 0,54 g d’alcool dans le sang.

Cet homme ne peut donc pas conduire après cette consommation de 2 verres, la limite légale de 0,5g/L est dépassée.

 

Pour une femme

La formule est : ( V x T x 0,8 ) / 0,6 x m

ou V = volume d’alcool bu en mL

T = degré d’alcool en pourcentage (pour un verre de vin à 12° le T = 0,12%)

0,8 = densité de l’alcool (c’est une constante physique)

0,6 = coefficient de diffusion pour un homme

m = masse de la femme en kilogramme

 

Guide des meilleurs déshydrateurs alimentaires

Le guide des meilleurs déshydrateurs alimentaires

En adeptes des appareils destinés à consommer des fruits et légumes sous toutes leurs formes, peut-être connaissez-vous le déshydrateur alimentaire ? Dans le cas contraire, sachez que cet appareil vous permet de consommer et conserver vos aliments en les asséchant, tout en préservant leurs qualités nutritionnelles.

Si vous pensez que le choix d’un bon déshydrateur alimentaire peut s’improviser, détrompez-vous ! Certains critères tels que le nombre de plateaux ou la puissance sont primordiaux pour en faire un usage optimal.

déhydrateur-alimentaire-rond

Pas d'inquiétude, nous vous guidons dans cette démarche et vous proposons notre sélection des meilleurs déshydrateurs alimentaires, notre n°1 étant le Biochef Arizona.

Lire la suite

Tuto zéro déchet : faire ses propres emballages alimentaires

TUTO ZÉRO DÉCHET : FAIRE SES EMBALLAGES ALIMENTAIRES réutilisables

Si comme moi, vous adorer cuisiner, préparer des petits plats pour plusieurs jours, de bons jus maison au petit-dej et des tartinades pour vos apéros d’été, vous êtes peut-être, vous aussi, désoeuvré face à la quantité de papier aluminium / film alimentaire que vous devez utiliser (et jeter aussitôt) pour conserver vos ingrédients et préparations…

Personnellement cela me rendait malade, j’en étais arrivée au point où je tentais de réutiliser le papier alu d’un jour sur l’autre, mais ce n’était pas toujours pratique ni hygiénique.

Je connaissais bien l’existence des emballages en cire d’abeille, je les avais même plusieurs fois glissés dans mon panier sur Amazon, sans jamais sauter le pas (trop chers ? pas assez jolis ? je ne sais même pas pourquoi je ne me suis jamais lancée !!).

Jusqu’au jour où on m’a parlé de la possibilité de fabriquer soi-même ses emballages alimentaires réutilisables, très simplement et pour un budget riquiqui, et là ça a été la fête à la maison ! J’ai couru au magasin de tissu et en magasin bio pour acheter la cire, et dans la journée, j’avais mes tissus d’emballage tout beaux et fonctionnels !

tissu alimentaire réutilisable

Et une assiette de cookies emballée, une !

Si vous aussi vous souhaitez vous y mettre, rien de plus facile, suivez les quelques étapes ci-dessous et vous n’aurez plus jamais à acheter de papier aluminium de votre vie (et votre porte-monnaie comme la planète vous remercieront !).

La matière première des emballages en cire d’abeille

Il ne vous faut que deux éléments pour réaliser vos emballages alimentaires réutilisables : 

  • du tissu, ni trop épais ni trop fin (un coton classique est parfait)
  • de la cire d’abeille en copeaux

cire d'abeille pour emballage alimentaire

La cire vient de La Vie Claire

Pour le tissu, vous pouvez faire comme moi et aller acheter un imprimé sympa dans un magasin de tissu, mais vous pouvez tout aussi bien utiliser des chutes de vieux draps, de nappes ou autres tissus que vous avez déjà chez vous. Il faut juste bien les laver avant de vous lancer, et préférer les matières “nobles” (coton ou chanvre, pas synthétique).

S’agissant de la cire, soit vous en trouvez en copeaux, soit vous n’avez qu’en blocs et dans ce cas vous pouvez la râper avec un couteau, un économe ou une râpe à fromage. 

On n’en trouve pas partout, mais quelques magasins bios en ont (j’ai trouvé la mienne à la Vie Claire), et sinon vous pouvez facilement en acheter en ligne (par exemple celle-ci sur Amazon, qui a une bonne compo et qui est livrée très rapidement, ou encore celle-là, en plus petit sachet). 

Les ustensiles pour fabriquer vos films alimentaires réutilisables

Là encore, pas de quoi fouetter un chat ! Il ne vous faut que :

  • une paire de ciseaux
  • un four
  • une plaque de cuisson

Je vous conseille aussi de mettre un film alimentaire en papier en dessous (même si ce n’est pas trop zéro déchet…), ça évitera que la cire ne coule sur votre plaque. Mais si vous n’y tenez pas, ou que vous n’en avez pas, ce n’est vraiment pas très grave ni très risqué ! (la cire se décolle très facilement).

Et voilà, c’est tout ce dont vous avez besoin. 

Pour le séchage, vous pouvez soit utiliser un étendoir à linge, soit, comme moi, les faire simplement sécher sur le rebord de votre fenêtre. 

Les étapes de la réalisation de votre emballage alimentaire réutilisable

1. Découpez vos carrés de tissus

découpe carrés de tissu

On peut s’amuser avec les tissus, ou la jouer plus sage ; )

Commencez par découper des carrés / rectangles de tissu, de la taille que vous souhaitez. Il faut juste qu’ils ne soient pas trop grands pour pouvoir être étalés sur la plaque de votre four, bien à plat.  

Je vous conseille d’en faire plusieurs, de différentes tailles, pour s’adapter à vos différents plats / ingrédients (des grands pour les saladiers, des petits pour emballer un légume coupé en deux, etc.).

Pas besoin de coudre les côtés, sauf si vous êtes très méticuleux ou que vous adorez ça ! (vous aurez compris que ce n’est pas mon cas ; ).

2. Déposez-les sur la plaque de votre four

Déposez vos carrés de tissus bien à plat sur la plaque de votre four. Vous devrez probablement réaliser plusieurs fournées, mais elles ne durent que 5 minutes donc vous pouvez travailler à la chaine !

Pendant ce temps, préchauffez votre four à 100 degrés.

3. Versez les copeaux de cire d’abeille

emballage alimentaire réutilisable copeaux de cire

Les copeaux peuvent être déposés de façon assez aléatoire

Pas besoin de jouer à l’as en gémoétrie et de placer chaque petit copeau à une distance bien précise et régulière. Ils vont fondre et s’étaler, donc vous pouvez y aller grossièrement.

Grosso modo, faites en sorte qu’il y ait environ 1/2 centimètre entre chaque copeau, mais encore une fois, ne vous prenez pas trop la tête. Au pire il y aura des endroits non imbibés et vous rajouterez quelques copeaux pour un second tour dans le four (c’est ce que j’ai fait la première fois personnellement).

4. Enfournez vos carrés de tissus 

emballage alimentaire écologique au four

C’est parti pour 5 min à 100 degrés !

Laissez-les environ 5 min à 100 degrés. Pour les premiers, je vous recommande de rester devant le four pour suivre la “fonte”. Ensuite, vous devriez prendre le rythme et savoir quand les sortir.

En principe, 5 minutes sont largement suffisantes.

Sortez vos tissus une fois que la cire a totalement fondu (en rajoutant quelques copeaux si besoin, si vous avez des zones non imbibées).

emballage alimentaire zéro déchet

On voit bien que la cire a fondu, presque uniformément

5. Faites sécher vos emballages alimentaires

séchage emballage alimentaire

Pour le séchage, un rebord de fenêtre suffit amplement

Sortez la plaque du four avec précaution et allez déposer vos tissus sur un étendoir à linge, sur le rebord de votre fenêtre ou sur tout autre surface sur laquelle vous pourrez les laisser sécher quelques minutes. 

L’idéal est de les mettre au soleil pour que la cire durcisse bien, mais ce n’est pas indispensable.

Au bout d’une dizaine de minutes, vos carrés de tissus se seront légèrement rigidifiés et donc prêts. 

Tadam, vous voici avec de superbes emballages alimentaires réutilisables et écologiques !

emballages alimentaires réutilisables

Et voilà des emballages alimentaires mignons et écolo !

Alors, prêt à préparer vos emballages alimentaires réutilisables EN DIY ?

On espère que ce tutoriel vous aura permis de réaliser qu’il est très simple de fabriquer ses propres emballages alimentaires réutilisables, pour quelques euros et en quelques minutes.

Vous pourrez ensuite utiliser ces emballages en cire d’abeille au quotidien, en lieu et place du papier aluminium ou du film alimentaire, et en plus ils seront nettement plus jolis dans votre frigo ! Vous pouvez aussi bien y emballer des plats que des aliments directement (sauf les liquides bien sûr et les préparations extrêmement chaudes).

Pour les laver, il suffit d’un peau d’eau et de produit vaisselle éventuellement, mais éviter de les passer à la machine (pour ne pas faire fondre la cire). Si besoin, vous pouvez bien sûr les réimbiber de temps en temps avec de la cire, en suivant à nouveau le tutoriel. 

Si vous réalisez aussi vos propres emballages alimentaires écolo, n’hésitez pas à nous partager votre expérience et vos photos, on adore voir vos réalisations !

cookies et emballage réutilisable

100% zéro déchet pour emballer des cookies réalisés avec la pulpe de l’extracteur de jus !

Meilleure Balance connectée

Notre guide des meilleures balances à impédancemètre du marché

Même si on cherche à intégrer toujours plus de naturel dans notre mode de vie et à se débarrasser du superflu, on n’en reste pas moins des accros aux nouvelles technos, toujours avides de gadgets censés nous révolutionner la vie (enfin, surtout Alex !) ou d’outils nous permettant de tout monitorer comme des ingénieurs de la NASA (là dessus, on plaide tous les deux coupables !).

Et alors lorsque l’une de ces “geekeries” nous permet de suivre en temps réel l’évolution de notre poids et, plus globalement, de notre bien-être, on dit BANCO !

Vous aussi, vous avez décidé de prendre votre corps en main et souhaitez avoir une vision la plus fine possible de votre condition physique ? Vous faites actuellement des efforts importants (régime, activité sportive) et rêvez de les voir matérialisés sous forme d’une jolie courbe qui pointe vers le bas (voire vers le haut selon vos objectifs) ? Ou vous êtes juste un amoureux des données et voulez maîtriser, en plus de votre budget et de votre to-do liste, votre masse graisseuse, musculaire et même votre tension ?

balance et poids

Ne cherchez plus, c’est une balance connectée, aussi appelée balance à impédancemètre, qu’il vous faut !

Pour que vous trouviez le partenaire le plus adapté pour vous accompagner vers vos objectifs, on a analysé les principaux pèses personnes connectés du marché pour vous dénicher LA meilleure balance connectée, ainsi qu’un TOP 5 des meilleurs modèles actuellement disponibles. On vous partage tout !

Lire la suite

Les Bénéfices du Yerba Maté

Adeptes de produits sains notamment pour vous aider à perdre du poids ? Si vous ne connaissez pas encore le yerba maté, il est temps de réparer ce fâcheuse lacune ! Encore assez méconnue du grand public, à l’instar du café ou du thé vert, cette boisson originaire d’Amérique du Sud, confectionnée grâce à une infusion de feuilles, a en effet tout à vous apporter (sauf des kilos en plus) !

Du latin Ilex paraguariensis, le yerba maté possède de nombreux bénéfices pour notre santé et pour la gestion de notre poids.

Pour tout vous dire, on a même troqué ma bonne vieille tasse de café matinale pour du yerba maté et on a tout de suite senti un changement sur notre sommeil.

Pour vous permettre de découvrir cette boisson gorgée de vitamines, d’antioxydants et de minéraux essentiels, nous vous proposons donc une liste des plus exhaustives des bienfaits du yerba maté.

Lire la suite

Bénéfices Figues de barbarie

7 Bénéfices santé de la figue de Barbarie / nopal

La figue de Barbarie, avec son nom poétique et exotique,  nous fait voyager et nous promet des merveilles...! Mais ce cactus mexicain, aussi appelé Nopal, est-il aussi efficace que sa douce sonorité le laisse paraitre ? 

En effet, on lui prête bien des pouvoirs, notamment pour retrouver la ligne, au point qu'on le retrouve dans la composition de plus en plus de brûleurs de graisses et de coupe-faim .

Vous aussi, vous souhaitez savoir ce qui se cache derrière la mystérieuse figue de Barbarie, afin de pouvoir la consommer sans risque et sans déception, soit fraîche (mais le fruit est difficile à trouver en France), soit en comprimés ?

On doit vous avouer que la réponse n'est pas évidente, tant il existe de sources contradictoires et d'avis variables sur les bienfaits du Nopal et notamment sur ses effets amincissants, et surtout peu de références scientifiques.

On a donc creusé le sujet pour dénicher des preuves objectives sur les véritables bienfaits de la figue de Barbarie, en particulier pour savoir si elle peut vraiment vous aider à perdre du poids. On vous partage les 7 principaux bénéfices du Nopal !

benefice figue barbarie nopal
Lire la suite
8

Le guide des meilleures vitamines de grossesse

LE GUIDE DES MEILLEURES VITAMINES DE GROSSESSE

Quelques mois avant que je tombe enceinte, j’avais entendu dire qu’il était important de prendre des compléments alimentaires de grossesse avant la conception, pour préparer son corps à accueillir un bébé.

Même si le projet était encore loin pour nous (on était en plein tour du monde !), je me suis laissée tenter par des vitamines prénatales en Californie, paradis des compléments en tout genre vous promettant de vous transformer en déesse / mère parfaite / fitgirl !

Sans le savoir, il semble que j’ai plus que bien boosté mes ovaires, puisque je suis tombée enceinte 2 mois après (et qu’on a dû écourter la fin de notre tour du monde, oups… !).

complément alimentaire grossesse

Vous aussi, vous êtes une pro de l’anticipation et vous souhaitez connaître les meilleures vitamines prénatales à prendre avant de concevoir un bébé ? Ou vous êtes déjà enceinte et vous ne voulez pas perdre de temps avant de vous mettre aux vitamines de grossesse ?

Si vous avez l’habitude de nous lire, vous savez qu’on privilégie toujours une alimentation riche et variée à une supplémentation qui cache de gros déséquilibres.

Pour autant, la grossesse est une période très particulière où on a (sous-entendu vous + votre futur bébé) des besoins très spécifiques que la nourriture, même très équilibrée, a du mal à couvrir.

Le choix d’un complément alimentaire pendant la grossesse est donc loin d’être anodin, car il agit comme un système de sécurité, une assurance que vous couvrirez la totalité de vos besoins et ceux de votre bébé, en plus de tout ce que vous lui apporterez par votre alimentation.

C’est un peu ceinture et bretelles en fait !

On vous partage donc ici tout ce qu’il faut savoir en matière de complément alimentaire pour la grossesse et on vous confie notre top 5 des meilleures vitamines de grossesse !

Lire la suite

Le Guarana fait-il maigrir ?

Le guarana fait-il maigrir ?

Vous connaissez certainement le guarana comme un excitant naturel, présent dans certaines boissons énergisantes. Elles nous ont déjà tous aidé au moins une fois à surmonter un lendemain de fête difficile ou une nuit coupée par les pleurs de bébé !

Mais savez-vous que le guarana aide aussi à maigrir, dans le cadre d’une alimentation équilibrée et d’une pratique sportive régulière ?

S’il est difficile de réussir à maigrir, mieux vaut mettre toutes les chances de notre côté en tentant de trouver des astuces pour nous aider !

La synergie du thé vert et du guarana permettrait d’ailleurs d’optimiser l’effet de ces ingrédients naturels pour maigrir.

Toujours en quête de produits sains pour nous maintenir en forme (vous commencez à nous connaître), nous vous disons tout ce qu’il y a à savoir sur le guarana, ainsi que sur les compléments qu’on peut y associer !

Lire la suite
2

Le café fait-il maigrir ?

Si vous appréciez le café pour ses propriétés énergisantes qui vous mettent en forme de bon matin, sachez qu’il regorge de bien d’autres atouts !

Vous êtes en quête d’un ingrédient (presque) miraculeux pour maigrir ?

Le café peut être une solution, mais sous réserve d’en consommer une quantité importante pour observer un effet notable sur  vos rondeurs. Toutefois, gare aux excès qui pourraient provoquer plus d’effets négatifs sur votre santé que de bienfaits sur votre ligne…

En cela, le café est un brûleur de graisse paradoxale, à manier avec précaution !

Nous vous livrons donc tout ce qu’il y a à savoir sur l’utilisation du café pour maigrir et où vous pourrez en trouver une dose suffisante (mais raisonnable) pour fondre à vue d’œil !

Ainsi, à la question « le café fait-il maigrir ? », la réponse est sans nul doute OUI, mais sous certaines conditions et précautions que nous vous détaillons.

Lire la suite
1

25 ans d’obésité à travers le monde en infographie

25 ans d’obésité à travers le monde
en infographie

Le 12 juin dernier, le New England Journal of Medicine a publié une étude analysant l’évolution de l’obésité à travers le monde pendant 25 années, de 1990 à 2015. Les données de 195 pays ont été étudiées, apportant des résultats inédits sur l’augmentation constante de l’obésité et du surpoids partout sur le globe.

Pour les moins calés d’entre nous, sachez que l’obésité correspond à un indice de masse corporelle (le fameux IMC, calculé en divisant le poids (en kg) par la taille (en mètres) au carré) supérieur à 30. Le surpoids, quant à lui, est caractérisé lorsque l’IMC est compris entre 25 et 30.


infographie obésité

Partagez cette infographie sur votre site !


Ce qu'il faut retenir 

Les principaux enseignements de cette étude, que nous résumons dans l’infographie ci-dessus, sont les suivants :

  • L’obésité a augmenté dans la quasi totalité des pays entre 1990 et 2015 et elle a même doublé dans 73 pays entre ces deux dates. Vous imaginez ce qui pourrait se passer d’ici 2040 si on ne prend pas les choses en main, donc…
  • En 2015, 107 millions d’enfants et 603 millions d’adultes étaient en situation d’obésité, soit 711 millions d’obèses à travers le monde, représentant 12% de la population. L’obésité chez les enfants est la plus préoccupante car c’est elle qui s’accroit le plus.
  • 2,2 milliards de personnes sont, quant à elles, en surpoids, ce qui correspond à 30% de la population. Autrement dit, près d’1 humain sur 3 est en surpoids !
  • S’agissant de la réparation hommes-femmes, les femmes sont en général davantage concernées par l’obésité (les chiffres étant bien sûr différents d’un pays sur l’autre), mais le pic d’obésité arrive plus tard chez les femmes (entre 60 et 64 ans) que chez les hommes (entre 50 et 54 ans).
  • En France, plus précisément, 17% des femmes sont obèses, contre 14% des hommes, mais ces Messieurs sont 44% à être en surpoids, contre 27% des Dames.
  • S’agissant des enfants français, ils sont 5% en moyenne en obésité (filles et garçons), et 18% en surpoids (pour les filles) et 14% (pour les garçons).
  • Le pourcentage d'obèses en France semble n'avoir donc guère évolué par rapport à 2012, année de l'étude ObEpi-Roche qui avait recensé 15% d'obèses dans la population française, soit plus que la moyenne mondiale. Cette étude avait toutefois mis en lumière de profondes inégalités sur le territoire français et une vraie fracture Nord-Sud
  • La France ne figure toutefois pas dans le tiercé des pires pays en matière d’obésité : le grand champion est l’Egypte, avec 35% de la population en situation d’obésité. Concernant plus spécifiquement l’obésité infantile, ce sont les Etats-Unis qui arrivent en tête, avec 13% des moins de 20 ans concernés par l’obésité.
  • Ce classement concerne l’obésité en pourcentage de la population. En revanche lorsque l’on compte le nombre d’obèses dans un pays, c’est sans grand étonnement la Chine qui arrive en tête, avec 72,2 millions d’obèses (dont 15,3 millions d’enfants – la Chine étant sur ce terrain talonnée de près par l’Inde, avec 14,4 millions d’enfants obèses).
  • Au contraire, les pays qui se distinguent par leur très faible taux d’obésité sont le Vietnam et le Bangladesh, avec seulement 1% de la population touchée.
  • Si l’obésité est considérée par l’OMS comme une maladie et même un fléau, c’est car elle tue de nombreuses personnes. L’étude révèle ainsi qu’en 2015, 4 millions de personnes sont mortes du fait de leur obésité. Les décès sont majoritairement dus à des maladies cardiovasculaires, dans 70% des cas (soit 2,7 millions de morts), mais aussi à du diabète (0,6 millions de morts) ou encore à des maladies rénales ou à des cancers.
  • Cela représente 7% du nombre de décès toutes causes confondues dans le monde en 2015, la hausse étant de 28% par rapport à 1990.
  • Ce qui est préoccupant, c’est que 39% de ces décès concernent des personnes « simplement » en surpoids, c’est-à-dire dont l’IMC est inférieur à 30. Il n’y a donc pas que l’obésité qui représente un réel danger.
  • S’agissant des maladies liées à l’obésité, l’étude dénombre 120 millions de personnes malades du fait de leur poids, ce qui représente 5% des maladies toutes causes confondues chez l’adulte.
  • Je ne sais pas vous, mais en lisant ces chiffres on comprend d'autant plus l'importance de traiter son obésité en profondeur, en se faisant suivre par des professionnels et pourquoi pas en ayant recours à certains médicaments anti-obésité comme le Xénical par exemple.
  • Enfin, l’étude tente d’identifier les causes de cet accroissement inquiétant de l’obésité. Les chercheurs notent que l’obésité augmentant partout sur la planète, le niveau de vie et la pauvreté ne peuvent plus expliquer à eux seuls cette explosion. Ils pointent tout d’abord l’urbanisation croissante, qui va de pair avec une baisse de l’activité physique, ainsi que, surtout, le changement dans les régimes alimentaires et le style de vie, avec une consommation de plus en plus grande de produits transformés.
  • Une autre étude menée en 2015 par l'Overseas Development Institute avait d’ailleurs révélé que, dans les pays émergents, l’accessibilité des produits transformés ne cesse de croître, leur prix diminuant d’1 à 2 % en moyenne chaque année, tandis que les fruits et légumes sont de plus en plus difficiles à intégrer dans l’alimentation, leur prix augmentant de 2 à 3% par an. Autrement dit, il est bien plus facile (et bon marché) de s’alimenter d’un burger-frites que d’une ratatouille. Inquiétant

Si vous souhaitez lire l’intégralité de l’étude, elle est disponible ici.

Surtout, n’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires et à partager cette infographie sur les réseaux sociaux ou sur votre site Internet, il n’y a qu’en parlant le plus possible de cette situation très préoccupante que la courbe pourra s’inverser… !

>