Les bénéfices de l’acide chlorogénique


Savez-vous quel est le point commun entre le café et la pomme de terre ? Si l'un est plébiscité pour brûler les graisses tandis que l'autre est diabolisé en période de diet, ils produisent tous les deux une substance appelée acide chlorogénique, aux propriétés multiples notamment pour garder la ligne !

Cure 100% jus, excès de protéines, jeûne, etc. : vous avez déjà testé plusieurs « astuces » pour maigrir, sans obtenir les bénéfices escomptés et surtout avec des effets indésirables aussi désagréables que risqués pour votre santé ?

Pourquoi ne pas vous pencher vers l'acide chlorogénique, substance naturelle au nom barbare censée vous aider à mincir tout en améliorant votre humeur (nécessaire pour garder la motivation lors d’un régime, vous en conviendrez !). 

Bon pour le poids mais également pour la santé, découvrez les nombreux bienfaits de l'acide chlorogénique, que l'on a listés à partir des études scientifiques les plus récentes à son sujet.

More...

Les bienfaits de l’acide chlorogénique

1. L’acide chlorogénique agit sur l’humeur et sur les fonctions cognitives

Le premier bienfait de l'acide chlorogénique, et non des moindres, et qu'il vous rend la vie plus belle !

Ainsi, une étude scientifique menée sur des humains (et non sur des animaux, point positif) a montré qu’une supplémentation en acide chlorogénique de 521 mg dans du café décaféiné améliorait significativement l’humeur mais également les capacités cognitives, par rapport à des sujets ayant consommé du café décaféiné traditionnel, contenant seulement 224 mg d’acide chlorogénique.

joyeux humeur

L’étude démontre néanmoins que la présence de caféine permet d’obtenir des résultats d’autant plus significatifs. 

Autrement dit : l'association caféine / acide chlorogénique a des effets démultipliés sur l'humeur, mais l'acide chlorogénique seul est déjà très efficace pour vous booster, en faisant une très bonne alternative pour les personnes sensibles à la caféine. 

Avis aux migraineuses, l’acide chlorogénique serait également efficace face aux maux de tête !


2. L’acide chlorogénique favorise la perte de poids

Si l’acide chlorogénique ne vous fera pas fondre à vue d’œil, il peut toutefois accentuer vos efforts dans le cadre d’une hygiène alimentaire correcte.

Il participe notamment à diminuer l’absorption du glucose, provoquant alors une perte de poids significative. En effet, des chercheurs ont observé que la consommation de café sucré enrichi en acide chlorogénique entraînait une absorption du glucose 6,9 % moins importante qu’avec du café sucré classique (source).

perdre du poids

De même, une étude conduite sur 12 semaines chez 30 personnes en surpoids a montré une perte de poids significativement supérieure (5,4 kg vs 1,7 kg) chez les sujets ayant consommé du café enrichi en acide chlorogénique par rapport au groupe contrôle, ayant bu du café classique (source).

Des études, menées chez les rongeurs (certes, on aime les animaux, mais pas vraiment dans les études scientifiques !), montrent également une action favorisante de l’acide chlorogénique sur la thermogenèse et sur le métabolisme lipidique (source). Ainsi, en dépit d’un régime enrichi en graisses, les chercheurs ont observé une diminution notable du cholestérol, du glucose et de l’insuline chez les rongeurs ayant reçu une complémentation en acide chlorogénique.

Les différentes études menées démontrent un rôle hypocholestérolémiant de l’acide chlorogénique qui accentue la dégradation des lipides, évite la prolifération des cellules graisseuses (source) et agit comme un agoniste du récepteur PPAR, qui régule l’activité métabolique et évite ainsi la prise de poids. Plein de mots barbares pour dire que l'acide chlorogénique diminue le stockage des graisses, ce qui est particulièrement appréciable !

Les preuves sont donc nombreuses du rôle de l'acide chlorogénique sur le poids, et les effets observés sont loin d'être minimes. L’acide chlorogénique représente donc une piste pour le traitement du surpoids et de l’obésité, mais également des maladies cardio-vasculaires qui y sont liées. Ça tombe bien, on en parle tout de suite !


3. L’acide chlorogénique réduit la tension artérielle et prévient les maladies cardiovaculaires

Les maladies cardio-vasculaires sont un véritable fléau de nos sociétés occidentales, dans lesquelles alimentation riche et santé ne font pas bon ménage !

L’acide chlorogénique peut vous aider à réduire les risques de développer ce type de trouble en agissant notamment comme un hypotenseur, autrement dit un médicament destiné à faire baisser la tension. Plusieurs études scientifiques (ici et ) ont démontré que la complémentation en acide chlorogénique (de 50 à 140 mg), grâce à la prise d’extraits de café vert pendant 12 semaines a permis de réduire considérablement la tension artérielle des sujets.

sante coeur

Cette réduction de la tension artérielle a pu être démontrée tant chez les rongeurs hypertendus (source) que chez l’Homme (source). 

Cette réduction vaut d’ailleurs pour la pression systolique, lorsque le cœur se contracte, passant de 5 à 0 mmHg, comme pour la pression diastolique, quand le cœur est détendu, de 7 à 3 mmHg (source1, source2).


4. L’acide chlorogénique permet de réguler la glycémie

cafe sante


Le diabète de type II est causé par un dysfonctionnement de l’absorption du glucose, entraînant des fluctuations dans la régulation de la glycémie (taux du sucre dans le sang). La prise d’acide chlorogénique permet de diminuer l’absorption de glucose au niveau intestinal (source).

La glycémie est ainsi significativement réduite lorsque vous ingérez du café enrichi en acide chlorogénique, par rapport à du café normal, en inhibant de 6,9 % l’absorption du sucre (source).

L’acide chlorogénique, présent dans le café, le café décaféine et le thé, aurait donc un réel rôle à jouer dans la prévention du diabète (à confirmer avec des essais randomisés), et favoriserait l’absorption des médicaments hypoglycémiants et antidiabétiques (metformine et thiazolidinedione) en atténuant leurs effets secondaires (source). Profitez donc de la pause-café pour prendre soin de votre santé !


5. L’acide chlorogénique aurait une action antimicrobienne, antifongique et antivirale

Les propriétés antivirales supposées de l’acide chlorogénique semblent confirmées grâce à une étude qui a démontré un impact notamment contre le VIH, le virus Ebola et l’hépatite B.

Ses propriétés antifongiques (qui tue les champignons responsables de maladies comme la mycose par exemple) et antimicrobiennes font également de lui un puissant additif et un conservateur pour les aliments. Néanmoins, mieux vaut se renseigner sur sa provenance avant de l'ajouter dans toutes vos recettes, notamment quant à l'éventuelle présence de polyphénols néfastes pour la santé (source). 

microbe

6. L’acide chlorogénique est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire

anti inflammatoire

Les cellules sont soumises à des dommages, causées par le stress oxydatif face auquel il convient de lutter grâce à des substances antioxydantes, dont l’acide chlorogénique fait partie (source).

Il est donc un protecteur de l’ADN, des lipides et des protéines face aux oxydations responsables de l’apparition de certaines maladies, dont les cancers (source). L’acide chlorogénique, ainsi que les autres acides phénoliques, favorise donc la croissance cellulaire en parallèle de leur action antioxydante protectrice, d’après une étude menée in vitro.

Autrement dit, l'acide chlorogénique agit comme un bouclier face aux agressions de l'extérieur, pour protéger votre organisme.


7. L’acide chlorogénique serait bénéfique pour la flore intestinale

Lorsqu’il est ingéré, l’acide chlorogénique va directement dans le gros intestin et participe à l’augmentation de certaines bactéries essentielles au maintien de la flore intestinale (Bifidobacterium spp. Et Eubacterium rectale) (source). 

Il aide donc à peupler votre flore de bonnes bactéries qui vont lutter contre les mauvaises et vous assurer un bon équilibre intestinal. 

De plus, un complexe de molécules anticancéreuses (CGA7) est présente dans les grains de café vert et agit en synergie avec l’acide chlorogénique comme un ingrédient bioactif sûr pour la prévention de certains cancers, dont celui du côlon (source).

intestin

8. L’acide chlorogénique protège le fonctionnement hépatique et prévient certaines intoxications

Comme nous l’avons vu précédemment, l’acide chlorogénique améliore la tolérance au glucose et diminue certains lipides plasmatiques et hépatiques (source). Il permet ainsi de diminuer les concentrations de cholestérol à jeun de 44 % et de triacylglycérols (en gros, la graisse !) de 58 % dans le sang.

foie

De plus, une étude menée chez nos (chers) rongeurs montre une action de prévention contre les intoxications du foie et le stress oxydatif associé, lors la prise d’amphétamine ou de métaux lourds. Une autre étude, conduite in vivo cette fois, va plus loin et suppose une protection contre les fibroses du foie.


9. L’acide chlorogénique : une piste pour le traitement de la maladie d’Alzheimer ?

alzheimer ruban

Une revue d’études, menées in vivo et in vitro, suggère que l’acide chlorogénique, grâce à ses propriétés antioxydantes, pourrait représenter une piste pour le traitement de la maladie d’Alzheimer et les démences apparentées (Parkinson, démence à corps de Lewy, etc.). En protégeant les neurones contre le stress induit par le peroxyde d’hydrogène (source), atteints précocement dans les démences, il permettrait de préserver notre cerveau et, de ce fait, nos capacités cognitives, notre vigilance et notre humeur. Il agirait d’ailleurs comme protecteur des neurones dopaminergiques, essentielles dans la suppression de l’inflammation des neurones (source).

Cette efficacité neuroprotectrice serait similaire, quelle que soit la boisson contenant l’acide chlorogénique et d’autres polyphénols ingérée : thé, café caféiné et café décaféiné (source).

Face au vieillissement de la population, il convient de ne pas ignorer ces résultats prometteurs qui pourraient faire avancer les recherches dans la lutte contre les processus neurodégénératifs !


10. L’acide chlorogénique serait un agent antiarthritique

En plus de lutter contre le vieillissement cérébral, l’acide chlorogénique serait également une piste pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, affectant bon nombre de la population.

Des chercheurs ont induit chez des rats des troubles arthritiques, afin d’en étudier les mécanismes lors l’ingestion d’acide chlorogénique (source). Passons les détails purement scientifiques pour en arriver aux conclusions : cette substance permet d’inhiber certaines molécules stimulant la progression de l’arthrite (cytokines Th1, CD80/86) et serait, de ce fait, un puissant agent antiarthritique.

arthrite

Où trouver de l’acide chlorogénique ?

En dehors de toute complémentation, sachez l’acide chlorogénique est présent dans notre alimentation.

Café, artichaut cru, endive cru, pomme de terre, aubergine, graine de tournesol : autant d’aliments qui en sont riches et permettent d’apporter 1 g d’acide chlorogénique, dosage journalier conseillé.

Où acheter de l’acide chlorogénique ?

Si vous n'avez pas la foi de faire une cure d'artichaut ou si vous n'êtes pas un grand consommateur de café, sachez que vous pouvez prendre l'acide chlorogénique en complément alimentaire.

Disponible en pharmacie, l’acide chlorogénique est également en vente libre sur le net, en particulier dans des complexes de substances amincissantes.

Nous vous conseillons, par exemple, d’essayer le Green Coffee Been Extract de Health First, en vente ici sous forme de flacons de 60 gélules dosées à 50% en acide chlorogénique.

Vous pouvez également vous procurer un flacon d’extrait de café vert, composé à 45 % d’acide chlorogénique, proposé par Fair & Pure. Ce flacon de 180 comprimés vous permettra de suivre un traitement de 6 mois, à savoir 1 comprimé à ingérer avant chaque repas. Le produit est de plus fabriqué en Allemagne.


Les effets secondaires de l’acide chlorogénique

Ne présentant pas de danger pour la santé, avec peu d’effets secondaires rapportés par les utilisateurs, l’acide chlorogénique gagne à être connu. 

Notons toutefois que, si cet acide n’est généralement pas absorbé au niveau intestinal, il peut passer la barrière intestinale/abdominale, pouvant alors entraver l’absorption du zinc dans les intestins et libérer l’acide caféique au niveau du colon.

Cette complémentation est donc à envisager avec avis de votre médecin traitant.

De plus, sachant que l’acide chlorogénique est particulièrement ingéré grâce à un apport en caféine, il convient en parallèle de limiter la consommation de café, pouvant accroître la concentration en homocystéine, un biomarqueur de certaines maladies cardiovasculaire (source).


Notre avis sur l’acide chlorogénique

Si la complémentation en acide chlorogénique requiert l’avis de votre médecin traitant (comme toute complémentation d’ailleurs !), notre avis est plutôt positif sur cette substance dont les effets secondaires semblent minimes et les bénéfices multiples sur la santé (prévention du diabète, des maladies cardiovasculaires, de la démence, etc.). 

On doit aussi avouer que son rôle démontré sur la perte de poids ne nous laisse pas indifférent, cette substance étant 100% naturelle (et efficace !). 

Si ses bienfaits restent à confirmer avec davantage d’études épidémiologiques et scientifiques, les résultats actuels semblent prometteurs, notamment pour la gestion de notre ligne et le maintien de notre santé.

Envie d'essayer ? Lancez vous avec le Green Coffee Been Extract de chez Health First !

Qu’avez-vous pensé de cette liste ? vous a-t-elle apporté des informations nécessaires avant de tester l’acide chlorogénique ? N’hésitez pas à donner votre point de vue et/ou à partager votre expérience de ce complément !

Alexis
 

Alexis est le co-fondateur du site Optimyself. Passionné par l'optimisation des performances physiques et cognitives, il passe une grande partie de son temps à tester des nouveaux produits pour peaufiner sa routine personnelle (et en faire profiter les autres !). Découvrez sa biographie.

>