4

Probiotique et antibiotique :
quelle relation ?

Même s’ils ne doivent pas être automatiques, les antibiotiques sont parfois indispensables pour éradiquer une infection.

Seul bémol : très puissants, ils déciment tout sur leur passage, aussi bien les mauvaises bactéries qui ont causé vos symptômes que les gentilles bactéries qui oeuvrent au quotidien pour préserver votre santé.



Car vous ne le savez peut-être pas, mais votre intestin est peuplé de plusieurs centaines de milliards de bactéries (source), la plupart ne vous voulant que du bien, puisqu’elles vous protègent contre les virus et infections, vous aident à assimiler les nutriments issus de vous alimentation et renforcent votre système immunitaire.


Lorsqu’une mauvaise bactérie a été particulièrement puissante et vous a mis malade, la prise d’antibiotiques permet donc d’en venir à bout, mais elle entraîne aussi un déséquilibre dans le petit monde bien huilé de votre intestin, en tuant vos bonnes bactéries, provoquant notamment des diarrhées chez ⅓ des patients traités par antibiotiques ! (source).

Grenade antibiotique

Vous avez remarqué que votre transit était bousculé lorsque vous preniez des antibiotiques ? Vous vous demandez comment, concrètement, cette interaction entre antibiotique et probiotique fonctionne et vous voulez savoir s’il est vraiment utile de repeupler sa flore intestinale après un traitement aux antibiotiques ? On vous explique tout sur le lien entre probiotique et antibiotique !

Psss : si le sujet des probiotiques vous passionne autant que nous, faites un tour sur notre Guide des Probiotiques ! ​


More...



Vous avez des problèmes de transit? 

La prise d'un antibiotique vous occasionne une diarrhée ? Vous avez envie de reconstruire votre fleur abdominale après un traitement aux antibiotiques ? Notre guide ci-dessous devrait vous plaire 🙂

probiotiques contre la diarrhée

Antibiotique et probiotique : une relation de cause à effet

Souches probiotiques pour maigrir

Vous l’avez compris, la prise d’antibiotique vient déséquilibrer notre microbiote (autre nom de notre flore intestinale, c’est-à-dire la batterie de bactéries qui peuplent notre intestin), ce qui peut avoir 2 principaux effets :

  • La survenue d’une diarrhée du fait de ce dérèglement de la flore intestinale, qui peut intervenir pendant la prise d’antibiotiques et jusqu’à 3 semaines après (source).
  • Le développement d’une souche de bactérie pathogène : le Clostridium difficile, que l’on appelle parfois C. diff et qui provoque des diarrhées sévères pouvant être très graves, voire mortelles. Cette forme de diarrhée représente entre 10 et 20% des cas de diarrhées post antibiotiques et elle peut survenir jusqu’à 8 semaines après le traitement (source).

Mais alors concrètement, que se passe-t’il dans votre corps ?


Les antibiotiques perturbent votre flore et bousculent de ce fait l’activité microbienne dans votre côlon, entraînant, d’une part, une liquéfaction de vos selles (causant la diarrhée que l’on qualifiera de “classique”) et, d’autre part, une moindre résistance aux agents pathogènes, notamment à Clostridium difficile (provoquant une inflammation entraînant, là aussi, une diarrhée) (source).


Ces phénomènes sont plus courants chez les personnes âgées, le microbiote s'altèrent au fil des années (source).

Voyons désormais comment les probiotiques viennent lutter contre ces désagréments engendrés par les antibiotiques. Mais concrètement, ça marche comment ?




Comment agissent les probiotiques face aux antibiotiques ?


La science a démontré que les probiotiques peuvent prévenir la diarrhée causée par les antibiotiques en agissant contre ces 2 phénomènes, c’est-à-dire en maintenant la flore intestinale active et en inhibant la croissance des agents pathogènes tels que C. diff (source).

Les probiotiques sont un peu les soldats de vos intestins, qui vous défendent contre l'ennemi !​


casque protection contre antibiotiques

Un travail de recherche (source) analysant les résultats de 34 études a conclu que l’usage des probiotiques pendant un traitement antibiotiques permettait de réduire de 50% le risque de développer des diarrhées. Il faut toutefois noter que la plupart des études ont été menées in vitro ou sur des animaux, des recherches complémentaires sont donc nécessaires pour valider totalement le lien entre probiotique et antibiotique.


Sachez que les probiotiques permettraient même de prévenir les infections intestinales associées à un traitement médical, notamment les infections nosocomiales lors d’une intervention chirurgicale (source) ou les diarhées consécutives à une intubation (source).


Les probiotiques ont donc des effets prouvés sur la diarrhée causée par les antibiotiques. Mais s’agit-il de tous les Probiotiques avec un grand P ?


Attention, tous les probiotiques n’agissent pas contre les antibiotiques


Si vous avez l’habitude de nous lire, vous savez qu’en matière de probiotique, tout est une question de souche ! Il existe des milliers de souches de probiotiques, chacune ayant des effets ciblés.

En matière d’antibiotiques, les principaux probiotiques ayant démontré leurs effets sont :

  • Saccharomyces boulardii, qui est une levure efficace à la fois contre la diarrhée due aux antibiotiques (source) et contre la diarrhée causée par C. diff (source)
  • Lactobacillus rhamnosus GG, efficace également contre tous les types de diarrhées post antibiotiques (source)
Quantité bactéries


D’autres combinaisons de probiotiques lactobacilles ont démontré leur efficacité, notamment Lactobacillus acidophilus et Lactobacillus casei ou Lactobacillus bulgaricus (source). Mais la star en la matière semble rester S. boulardii !


Ne prenez donc pas n’importe quel supplément au hasard lorsque vous allez chercher vos antibiotiques à la pharmacie, mais concentrez vous sur ceux contenant les souches S. boulardii et L. rhamnosus GG, qui fonctionnent à la fois contre la diarrhée antibiotique et la diarrhée due à C. diff. Pas besoin de rechercher l’origine de votre diarrhée, donc !


Vous trouverez notamment du S. boulardii dans les probiotiques SuperSmart S. Boulardii, dont nous vous avons parlé dans notre guide des meilleurs probiotiques contre la diarrhée, et du L. rhamnosus GG dans les probiotiques Culturelle.




Est-il dangereux de mixer probiotique et antibiotique en même temps ?


La science a depuis longtemps démontré que la prise de probiotique ne peut pas causer de mal, ce traitement étant particulièrement doux (source).

S’agissant de l’association probiotique - antibiotique en même temps, de nombreuses études ont été menées et la conclusion est que le risque d’infection est négligeable pour les consommateurs (source). 

Probiotique et antibiotique


Le seul risque est d’avoir quelques effets secondaires, tels que des gaz et des ballonnements, facilement contrôlables en commençant le traitement aux probiotiques progressivement, pour habituer les intestins en douceur à ces nouvelles bactéries.

Vous ne devriez désormais plus avoir de doute : il est recommandé de prendre des probiotiques lorsque l’on suit un traitement aux antibiotiques. Mais doit-on avaler le probiotique et l’antibiotique en même temps ? Et à quel moment doit-on commencer la cure de probiotiques ?




Quand doit-on prendre les Probiotiques?



horloge

S’il est souvent difficile de prendre des probiotiques avant des antibiotiques, sauf si vous avez des dons de voyance ou que, comme nous, vous faites des cures régulières, doit-on prendre ses probiotiques pendant la cure d’antibiotiques ou après ?

Sachez avant tout qu’il a été démontré que les personnes prenant des probiotiques au quotidien avait 42% moins de risque de souffrir de diarrhées en cas de prise d’antibiotique (source). ​


D’où l’intérêt d’agir en prévention donc, d’autant que les bienfaits devraient largement dépasser les effets secondaires dus aux antibiotiques et vous devriez significativement améliorer votre transit et votre bien-être général. Vous n’avez pas forcément besoin de prendre un traitement probiotique, vous pouvez trouver des probiotiques dans de nombreux produits naturels à rajouter à votre alimentation.


Si vous ne prenez pas régulièrement des probiotiques, le meilleur moment pour vous y mettre en cas de traitement antibiotique est dès le démarrage de vos antibiotiques puis ensuite pendant au moins 2 semaines après la fin de votre cure. On vous l’a dit, la diarrhée peut intervenir plusieurs semaines après la fin des antibiotiques (jusqu’à 8 en cas d’infection à C. diff).

Il est donc recommandé de continuer les probiotiques le plus longtemps possible, et/ou de commencer à consommer des aliments riches en probiotiques.

Si vous n'avez pas penser à faire une cure de probiotique pendant votre traitement aux antibiotiques et que vous vous retrouvez avec des diarrhées, vous pouvez bien sûr prendre vos probiotiques après les antibiotiques, pour soulager les symptômes.


Pour vous assurer que les antibiotiques ne vont pas tuer vos probiotiques (ils ont pour mission d’éradiquer toutes les bactéries, après tout), prenez vos probiotiques le plus loin possible de la prise des antibiotiques, par exemple le matin au réveil, si vous prenez vos antibiotiques pendant le repas de midi. Vous laissez ainsi aux probiotiques le temps de faire leur travail, sans être dégommés par les antibiotiques ! Dans tous les cas, respectez un écart de 2 heures entre votre probiotique et votre antibiotique.

sablier

Cela ne vaut bien sûr que pour les probiotiques contenant des bactéries, par exemple des lactobacilles. En revanche, S. boulardii étant une levure et non une bactérie, elle n’est pas tuée par les antibiotiques (source). Encore une bonne raison de foncer sur les probiotiques contenant du S. boulardii, par exemple SuperSmart S. Boulardii !



ANTIBIOTIQUE ET PROBIOTIQUE :
Je t'aime, moi non plus...


Antibiotique et probiotique devraient donc aller de pair, le second venant réparer les dégâts causés par le premier. Mais s’il est recommandé de prendre des probiotiques pendant un traitement antibiotique, il ne faut pas se jeter sur la première boite venue : ne faites confiance, principalement, qu’aux probiotiques contenant du S. boulardii ou du L. rhamnosus et assurez vous d’éloigner leur prise de celle des antibiotiques.


probiotique et antibiotique

Continuez votre traitement probiotique après la fin de vos antibiotiques et même, sur le long terme, introduisez des aliments probiotiques dans votre alimentation, votre corps ne pourra que vous en remercier !


Vous avez essayé l’association probiotique - antibiotique et souhaitez partager votre expérience ? Vous avez trouvé d’autres moyens de soulager vos diarrhées causées par les antibiotiques ? Il vous reste encore des questions ? Venez nous en parler dans les commentaires !


En synthèse, on vous résume comment associer probiotique et antibiotique :

  • ​Commencer une cure de probiotique dès le début de votre traitement antibiotique
  • ​Éloignez la prise des 2 traitements pour optimiser les effets des probiotiques
  • ​Continuez les probiotiques 2 semaines au moins après la fin des antibiotiques
  • ​Privilégiez les probiotiques contenant du S. boulardii ou du L. rhamnosus
  • Si vous avez le moindre doute, parlez-en à votre médecin !

Poursuivez votre lecture :

probiotiques contre la diarrhée
Laurène
 

Laurène est la co-fondatrice du site Optimyself. Si il y a bien une chose qu'elle aime dans la vie, c'est creuser à fond les sujets qui l'intriguent (surement un reste de son ancienne vie d'avocate !). Elle est passionnée par les médecines douces et est titulaire d'un certificat en naturopathie. Découvrez sa biographie.

  • Moncel dit :

    Bonjour,
    Une question : est-ce utile des prendre des pré- ou probiotiques lors d’une cure d’antibiotiques par voie INTRA-VEINEUSE ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Laurène dit :

      Bonjour Moncel,
      Je ne vois pas en quoi les effets des antibiotiques sur votre flore intestinale seraient différents s’ils sont pris par voie intra-veineuse. Je dirais donc que la prise de probiotiques reste un vrai plus pour prévenir les dégats. Mais je vous conseille bien sûr d’en parler avec votre médecin pour avoir son avis sur la question !
      N’hésitez pas à nous tenir au courant. A bientôt !

  • Sylvie dit :

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces informations.
    Vous parlez du kombucha, mais qu’en est-il des kéfir de lait et des kéfir d’eau (au citron)?
    Est-il vrai que les probiotiques doivent être nourris aux prébiotiques, et dans ce cas où en trouver ?
    Un medecin de l’hôpital m’a dit de manger une poire chaque matin pour aider l’intestinn car j’ai une très mauvaise flore… la poire est-elle un prébiotique ou autre qui pourrait expliquer son effet ?

    Merci

    • Laurène dit :

      Bonjour Sylvie,
      Effectivement, le kéfir est aussi un super probiotique, au même titre que le kombucha. Si cela vous intéresse, on a présenté les principaux probiotiques naturels dans un article, je vous invite à y jeter un œil (https://www.optimyself.com/meilleurs-probiotiques-naturels/).
      Et en effet, les probiotiques se nourrissent de prébiotiques (qui sont en réalité des fibres, tout simplement), donc plus vous consommez de fibres, plus vous alimentez vos bactéries, plus elles vous défendent ! Si vous avez une alimentation suffisamment riche en fibres (donc en fruits, notamment la poire comme vous l’a conseillé votre médecin, mais aussi en légumes ou encore en légumineuses), pas besoin de rajouter des prébiotiques, vous en consommez normalement suffisamment pour nourrir vos probiotiques.
      Si en revanche vous ne mangez pas assez de fibres, il peut être intéressant de vous supplémenter en prébiotiques pour aider vos probiotiques à bien fonctionner. Mais vous l’aurez compris, on n’est pas friands des supplémentations quand on peut trouver la solution dans une alimentation saine et variée !
      Donc je vous conseille de privilégier les aliments riches en fibres et de faire le plein de probiotiques en parallèle (ceux là, on les trouve uniquement dans certains aliments bien particuliers, ou en compléments alimentaires), et tout devrait bien s’imbriquer !
      Vous nous donnerez des nouvelles ?
      A bientôt

  • >