Qui n’a jamais fait la moue devant la balance en s’imaginant les litres et les litres de sueur qu’il faudra dépenser et les carrés et les carrés de chocolat dont on devra se priver pour retrouver la ligne ? 

Devant cette tâche éternelle, béni soit celui qui trouvera enfin la formule magique, celle qui fixera une bonne fois pour toutes le chiffre de cette maudite balance !

Si la magie n'existe pas (soyons honnête !), il existe toute une gamme de compléments alimentaires pouvant nous aider à lutter contre ce péché de gourmandise.

HCA perte de poids

Parmi eux, beaucoup nous viennent des Etats-unis, un pays où le culte du corps est exacerbé et où le problème de l’obésité pèse lourd dans le domaine de la santé publique. 

C’est le cas de l'acide hydroxycitrique, sous sa forme naturelle de Garcinia cambogia, qui se trouve présent dans de plus en plus de compléments alimentaires dédiés à la lutte contre la prise de poids.

Naturellement, quand un nouveau produit qui fait fureur au pays du billet vert débarque en France, on préfère bien s’informer sur ses réels effets et sur ses dangers éventuels.

Alors, cet acide hydroxycitrique : pseudo remède miracle à ranger dans votre armoire à placebos ou complément alimentaire qui vous aidera vraiment dans votre quête à réduire votre appétit et à maîtriser votre poids ? On vous dit tout !


Garcinia cambogia : l'acide hydroxycitrique d'origine naturelle

Non, vous n’allez pas fondre sur place en ingérant de l'acide hydroxycitrique ! Aussi désigné sous l’abréviation d’AHC, il est en fait un composant dérivé de l'acide citrique, lui-même présent naturellement dans le citron, par exemple.

C’est également dans les plantes tropicales que l'acide hydroxycitrique se trouve : dans l'Oseille de Guinée en particulier (Hibiscus sabdariffa également surnommée Bissap ou Roselle), mais surtout dans les arbres de l'espèce Garcinia.

Un arbre utilisé depuis des siècles dans la médecine traditionnelle

Derrière ce nom exotique de Garcinia cambogia, que vous trouverez affiché sur l’étiquette du composant, se cache donc un arbre dont les origines s'enracinent en Inde et en Asie du sud-est, bien que sa culture se soit ensuite étendue dans toutes les zones subtropicales de l'Asie, de l'Afrique et jusqu'en Polynésie.

C'est dans ces régions que son fruit, ou que son écorce sous forme de décoction, y sont traditionnellement utilisés pour soigner les rhumatismes et l'arthrite ainsi que les troubles gastro-intestinaux.

Au cas où vous ne le sauriez pas, l'ayurvedia, la médecine indienne ancestrale, l'utilise également pour ces mêmes propriétés, même si aucune étude scientifique n'a pour l’instant apporté la preuve de son action dans ce domaine.

À Lire également sur le site :

Vous désirez vous procurer du Garcinia Cambogia pour perdre vos kilos en trop ? Découvrez notre article le Garcinia Cambogia fait-il maigrir ?


Garcinia cambogia : un complément très en vogue

garcinia cambogia mode


Depuis quelques années, c'est la médecine occidentale qui s'y intéresse de près, puisqu'il contient entre autres des antioxydants (xantones, flavanoïdes, benzophénones) dont l'action est bel et bien reconnue pour vous aider à combattre les radicaux libres.

Mais c’est surtout depuis 2013, aux Etats-unis, que la Garcinia Cambogia a connu un fort succès

Notamment après que le docteur Mehmet Oz, médecin star au pays de l'oncle Sam et animateur de sa propre émission de télévision, l'ait qualifié de « brûleur de graisse révolutionnaire, sans sport, sans régime, sans effort ». Mouais… et affalée sur son canapé toute la journée à s’envoyant des cheese-cakes sauce Garcinia Cambogia, ça marche aussi ?

Devant la promotion d'un produit présenté comme miracle, le Sénat américain n'avait d'ailleurs pas tardé à réagir, l'accusant de publicité mensongère.


Des effets coupe faim et amaigrissant qui restent à confirmer

Les bénéfices de la Garcinia cambogia (et donc de l'acide hydroxycitrique) avancés par les laboratoire sont qu'il améliorerait la peroxydation et l'élimination des lipides (les graisses), qu'il vous aiderait à réduire l'appétit et les fringales, accélérerait le métabolisme, et enfin améliorerait votre performance athlétique.

Ça en fait des choses pour un extrait d’écorce !

Les premiers tests sur animaux

Dans les années 60, la première étude menée sur des animaux a démontré que l'acide hydroxycitrique inhibait l'action d'un enzyme intervenant dans la synthèse des gras et bloquait la fabrication de lipides à partir des glucides, entraînant donc une réduction du poids sur les cobayes. (source1, source 2, source 3)

test scientifique garcinia cambogia

Les premières études sur des patients

Mais ce qui est vrai des souris ne l'est pas forcément des humains... chez lesquels les résultats des études menées jusqu'à aujourd'hui sont contrastées :

En 1998, une expérience scientifique portant sur 135 patients a constaté que la Garcinia cambogia ne faisait pas perdre plus de poids que le groupe sous placébo (source). En 2003, une étude japonaise démontre une certaine efficacité du HCA dans le traitement des graisses viscérales chez 39 patients âgés de 20 à 65 ans (source).

En 2004, une méta-analyse de près de 30 études sur les compléments alimentaires destinés à perdre du poids est publiée ; des compléments alimentaires comme le chitosan, le Garcinia, le yerba maté, le yohimbé sont analysés. Les conclusions de l'étude sont qu’aucun de ces compléments ne peuvent être recommandés pour une perte de poids efficace (source). La même année, la Georgetown University à Washington DC démontre pourtant une efficacité dans la diminution de l'indice de masse corporelle sur 60 patients traités durant 8 semaines avec des combinaisons différentes de HCA (source).

En 2006, une étude polonaise portant sur 105 patients constate une perte de poids pour une combinaison de haricots, de Garcinia et de chrome (source).

Comme vous pouvez le constater sur cette première série d'études, c'est le véritable effet YoYo chez nos amis scientifiques aussi...



Une efficacité relative si vous souffrez d’obésité

obesite androide

Obésité androide chez la femme

Un an plus tard, une étude thaïlandaise portant sur 50 femmes obèses démontre une efficacité ​du Garcinia cambogia (perte en moyenne de 2.8kg contre 1.4kg pour le groupe placebo) sur un traitement de court terme (2 mois) (source)

Enfin, une étude américaine portant sur 90 personnes obèses, réussit à démontrer que le HCA a une capacité à diminuer l'indice de masse corporelle et à réduire l'appetit (source) Des résultats confortés par la dernière étude comparative arménienne portant sur 58 personnes, démontrant une efficacité relative d’un composé contenant de la Garcinia qui a permis une réduction de 4.67% de l'indice de masse corporelle contre 0,63% chez le groupe prenant le placébo (source).

Ces deux dernières études tendent à prouver que l'acide hydroxycitrique serait plus efficace sur les personnes obèses. Encore une fois, prenons des pincettes car comme nous l'avons vu au paragraphe précédent ces résultats ne font malheureusement pas l'unanimité.


Un coupe faim efficace ?

Les effets « coupe faim » ne sont pas prouvés de manière flagrante non plus...

Une étude publiée 2002 présente une diminution de 15 à 30% des apports caloriques pour les patients ayant ingurgité du HCA.

Le souci est que l'échantillon de 24 personnes sur laquelle portait l'étude nous semble trop faible  pour que celle-ci soit significative.


Des études à confirmer...

Si on s'appuie donc sur les études menées depuis ces vingt dernières années, les effets de brûleur de graisse, de diminution de la satiété et des fringales n'ont jamais été clairement démontrés.

De plus, dans certaines études, la limitation de l'apport en glucides ou l'augmentation de la consommation de fibres peuvent fausser les résultats.

Dans d'autres, le mélange du Garcinia cambogia avec d'autres composants ne permettent pas de cibler directement les effets de la substance.

En Résumé :

Devant le manque de preuves de ces différentes sources, nous avons préféré nous baser sur l'étude de l'université d'Exter datant de 2011 : la HCA peut occasionner des pertes de poids légères sur le court terme.


Acide hydroxycitrique : Posologie, dangers et effets indésirables

Depuis 2012 en France, l'acide hydroxycitrique pur est interdit à la vente dans les préparation officinales, à la suite d'une décision de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé.

Vous pourrez cependant la retrouver sous sa forme naturelle, le Garcinia cambogia, mélangée à d'autres substances dans des compléments alimentaires dédiés à la perte de poids.

Si vous choisissez de suivre une cure d'HCA, vous pourrez en prendre jusqu'à 2.800 mg / jour sans courir de risque (source).

garcinia cambogia composition

Privilégiez donc un extrait normalisé de 500 mg à 1.500 mg, trois fois par jours, à prendre avant le repas. L'extrait normalisé est écrit sur l'étiquette du produit : il présente la teneur déterminée et constante de la substance active, en l'occurrence l'acide hydroxycitrique.

Par exemple : 1.200 mg d'un composé standardisé à 60% d'AHC vous donnera 720 mg d'AHC pur. Lors de votre achat, vérifiez donc bien que le composé affiche la teneur en acide hydroxycitrique et que les quantités présentent seront suffisantes.

Attention, l'acide hydroxycitrique est interdit aux femmes enceintes et qui allaitent, aux personnes atteintes d'Alzheimer, souffrant de diabète et aux personnes prenant des statines, des molécules prescrites pour faire diminuer le taux de cholestérol. Il est également contre indiqué pour colites ulcéreuses, puisque parmi les effets indésirables, il peut provoquer chez certaines personnes des diarrhée, des flatulences ou des maux de tête.


Où acheter DU HCA / Garcinia ?

Vous pourrez acheter de l'acide hydroxycitrique sour forme de dérivé du Garcinia cambogia directement sur internet. Nous vous conseillons ce produit sur Amazon  qui est concentrée à 60 % d’acide hydroxycitrique pur.

Vous pouvez également en acheter avec un dosage adéquat sur le site de Bauernutrition. Si vous aimez les compléments de grande qualité on vous conseille également la marque Solgar et son Hydrocycitrate.


L'acide hydroxycitrique : oui, mais en complément d'une bonne hygiène

faire du sport pour bruler ses graisses

Finalement, le Garcinia cambogia nous est moins apparu comme un produit révolutionnaire que comme un coup de pouce en complément d'une alimentation saine et d'une pratique sportive régulière ( vous savez, cette méthode ancestrale à base d’exercices et de sueur ; - ) )

Il n'en reste pas moins que l'acide hydroxycitrique fait parti de ces molécules présentes naturellement dans certains fruits et qui offre un potentiel thérapeutique. Une étude de 2016 s'y est par exemple intéressé dans le cadre de ses recherches sur la prévention des calculs rénaux.

Si son efficacité contre la prise de poids était prouvée de manière significative dans une étude future, elle pourrait être une belle réponse à l'obésité et aux morbidités l'accompagnant, comme les problèmes tension, de diabète ou de cancer.

En attendant vous pouvez tester la HCA par vous même en suivant commandant directement en ligne.

N’hésitez pas à réagir et à nous faire part de votre avis si vous avez déjà suivi un traitement à base de HCA / Garcinia cambogia.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>