1

Les dangers de l’éphédrine

Si vous êtes en surpoids ou en situation d’obésité, vous vous êtes certainement renseigné sur les substances qui pourraient vous aider à mincir. Si nous privilégions les compléments brûle-graisse naturels, que nous avons d’ailleurs recensés dans notre sélection des meilleurs brûleurs de graisse, certains médicaments ont également pour objectif de vous faire maigrir, mais peuvent, pour certains, présenter des effets secondaires voire de réels dangers pour votre santé.

C’est notamment le cas de l’éphédrine, une substance interdite en France qui est, certes, efficace contre les kilos en trop, mais dont les dangers font pencher la balance bénéfice-risque vers le côté négatif ! Nous vous proposons de découvrir les effets de l’éphédrine sur votre organisme, ses bienfaits mais aussi les dangers que vous encourez en cas de consommation.

Si votre intérêt demeure intact pour cet ingrédient présent dans certains médicaments, désormais considérés comme des drogues, posez-vous ces questions : mieux vaut-il être mince ou préserver sa santé ? N’y a-t-il pas d’autres substances qui peuvent vous seconder dans le cadre d’un régime, sans mettre en péril votre santé ? On vous répond tout de suite !

More...



Qu’est-ce que l’éphédrine ?

Consommée depuis plusieurs siècles en Chine à des fins thérapeutiques, l’éphédrine est une amine extraite d’une plante nommée Ma huang, de la famille des Ephedra. Cette amine, dite sympathomimétique, imite les propriétés du système nerveux sympathique, provoquant une dilatation des bronchioles, une vasoconstriction (contraction des vaisseaux sanguins) et accélère la fréquence cardiaque.

Dit plus simplement, elle est très stimulante, à la fois pour votre corps et votre cerveau, ce qui en fait un produit dopant proche de l'amphétamine

chine

À l’origine utilisée pour le traitement des affections respiratoires, comme décongestionnant nasal, bronchodilatateur et vasoconstricteur, l’intérêt pour l’éphédrine en occident s’est également porté sur ses propriétés brûle-graisse.

Néanmoins, si les effets de l’éphédrine ont été démontrés par des études scientifiques, ses dangers, notamment pour le cœur, n’ont pu être ignorés des autorités sanitaires, d’où son interdiction de délivrance en France, nécessitant le recours à des alternatives plus saines.


LES BÉNÉFICES DE L’ÉPHÉDRINE

1) L’éphédrine permet de perdre du poids

En stimulant l’organisme, par activation du système nerveux, l’éphédrine entraînerait une dépense énergétique plus importante qu’avec un placebo, permettant ainsi de perdre du poids. Elle est d’ailleurs utilisée en musculation afin de faire fondre la masse graisseuse. C’est sur ce postulat que plusieurs études ont vu le jour pour démontrer l’utilité de l’éphédrine dans la perte de poids.

L’une d’elle, parue dans Diabetologia en 2015 et menée durant 28 jours sur 23 sujets en bonne santé, semble confirmer cette perte de graisse corporelle. Après 28 jours d’administration de 1,5 mg/kg/jour d’éphédrine, les chercheurs ont constaté une diminution significative de la teneur en graisse chez les participants.

spiruline brule graisse

Si leur postulat de départ était que cette substance stimulait l’activité du tissu adipeux afin d’accroître la dépense énergétique (donc la perte des kilos), celui-ci ne semble toutefois par vérifié. En effet, l’administration d’éphédrine a plutôt ralentie l’activité du tissu adipeux, cette perte de poids s’expliquant plutôt par une élimination du glucose dans le tissu adipeux.


2) L’éphédrine augmenterait la thermogénèse

Si vous nous lisez régulièrement, vous n’êtes pas sans savoir que la thermogenèse est l’augmentation de la température corporelle afin d’éliminer plus facilement les graisses de notre organisme. Pour les autres, désormais vous êtes au courant !

Si la précédente étude ne semble pas conclure à un impact de l’éphédrine sur la thermogenèse, une autre recherche remet en cause ces résultats.

thermostat

Depositphotos

Celle-ci a démontré, chez 9 participants (seulement !), une augmentation significative de la dépense énergétique (de 10 à 15 %) durant plusieurs heures après l’administration, principalement au niveau musculaire.

Soulignons qu’en plus de favoriser la thermogenèse, l’éphédrine a entraîné une augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle systolique et du glucose plasmatique, ce qui laisse peu de place à notre imagination sur ses potentiels dangers pour notre santé !


3) L’éphédrine agirait comme un coupe-faim

En quête de perte de poids, on recherche bien souvent des substances brûle-graisse mais également capables de satisfaire notre satiété. Selon l’étude parue dans Diabetologia, si l’éphédrine a permis de réduire la teneur en graisse dans l’organisme, elle a également permis de réduire l’apport calorique des sujets, agissant ainsi comme un coupe-faim.

bruleur de graisse coupe faim

Nous vous en dirions bien plus sur le mécanisme sous-jacent de cet effet, si nous avions cette information ! Des recherches complémentaires restent donc à mener pour confirmer l’impact de l’éphédrine sur notre sensation de satiété.


4) L’éphédrine améliorerait nos paramètres lipidiques

Lorsqu’on évoque les paramètres lipidiques, nous sous-entendons le taux de cholestérol mais aussi les triglycérides, principaux composants de nos cellules graisseuses.

D’après une revue d’études coréennes, parue en 2017, le mahuang et, de fait, l’éphédrine qu’il contient, serait une piste prometteuse dans le traitement de l’obésité et des troubles lipidiques associés.

adipocyte

Si les résultats retenus par cette revue semblent en faveur de cette hypothèse, celle-ci ne rapporte, une fois n’est pas coutume, aucun mécanisme qui puisse expliquer cet effet de l’éphédrine, et aucun effet indésirable de cette substance. Doit-on y voir une promotion masquée de l’éphédrine ?


5) L’éphédrine est un décongestionnant nasal et un bronchodilatateur

Lors d’un gonflement des vaisseaux de la cavité nasale, entraînant une gêne pour la respiration, l’éphédrine est indiquée afin de diminuer la pression sanguine (source). Ce bronchodilatateur est d’ailleurs particulièrement indiqué pour le traitement de l’asthme.

Pour autant, cette indication ne vaut que chez les personnes âgées de plus de 15 ans, devant les risques entraînés par cette substance puissante qui présente un certain nombre de dangers.

décongestionnant nasal

Les dangers de l’éphédrine

Non convaincus par les réels bienfaits de l’éphédrine, nous le sommes davantage sur ses effets secondaires néfastes à notre santé, qui devrait vous convaincre d’oublier définitivement cette substance !

Son utilisation dans des suppléments alimentaires a d’ailleurs été proscrite par la FDA (Food and Drug Administration) en 2004 (source).

1) L’éphédrine met en danger votre cœur

L’éphédrine est particulièrement dangereuse pour votre cœur, avec de multiples troubles n’étant pas sans conséquences, rapportés par de nombreuses études. En effet, ce principe actif active (à outrance) la libération de neurotransmetteurs (les messagers du cerveau) tels que l’adrénaline ou la dopamine, qui vont suractiver les récepteurs cardiaques et vasculaires.

sante coeur

Trop sollicités, ces récepteurs vont donc conduire aux troubles cardiovasculaires suivants :

  • Un infarctus du myocarde ou une myocardite, lié à la constriction des artères coronaires
  • Des arythmies cardiarques (troubles du rythme cardiaque), dues au raccourcissement des périodes réfractaires cardiaques. Autrement dit, votre cœur n’a pas le temps de se reposer qu’il est déjà re-sollicité !
  • Une hypertension systolique liée à la vasoconstriction des vaisseaux. En clair, l’éphédrine entraînant une réduction de la dilatation des vaisseaux sanguins, le sang a moins de place pour circuler, ce qui entraîne une pression dans ces vaisseaux.
  • Des accidents vasculaires cérébraux, hémorragiques ou ischémiques. Un cas de parésie a d’ailleurs été rapporté suite à la prise d’éphédrine. Cette perte de motricité a directement été liée à un AVC ischémique, dû à ce supplémentation ayant rétréci le calibre des vaisseaux sanguins, ne permettant plus au sang de circuler dans les veines.

2) L’éphédrine provoque des troubles psychiques

L’éphédrine agit également au niveau psychique, de façon néfaste sur notre moral ! Elle est donc bien loin d’être indiquée si vous êtes sujet à une dépression ou si vous aspirez seulement à rester calme.

pleurs

L’accélération accrue du rythme cardiaque entraîne, en effet, une nervosité, une anxiété et une insomnie, dès la seconde semaine de supplémentation (source).


3) Les autres effets secondaires de l’éphédrine

D’autres effets de l’éphédrine, assez incommodants, ont été repérés à la suite d’ingestion d’éphédrine. Parmi eux, notons :

  • un assèchement de la bouche, liée à la diminution de l’irrigation sanguine de la bouche et des glandes salivaires.
  • des troubles gastro-intestinaux (diarrhée, constipation, nausée et vomissement), qui vont participer à une perte en minéraux et vitamines, affaiblissant alors votre système immunitaire.

NOTRE AVIS FINAL SUR L’ÉPHÉDRINE

Vous l’aurez compris, nous ne sommes pas de fervents défenseurs de l’éphédrine comme complément alimentaire capable de vous faire maigrir, bien au contraire ! Si cette molécule possède des bienfaits, que nous tenions à souligner, notre priorité reste votre santé, ce qui n’est pas le cas de l’éphédrine qui présente trop de dangers pour se laisser tenter par cette substance.

Rappelons-le l’éphédrine agit directement sur le système nerveux central, entraînant de nombreux troubles, et notamment cardiovasculaires, sur son passage. Si vous vous demandiez où acheter de l’éphédrine, nous préférons vous mettre en garde contre cette molécule, qui est interdite à la vente libre en France.

Pour vous aider à perdre vos quelques kilos superflus, tout en prenant soin de votre santé, préférez des brûle-graisse plus sains et sans risques, à l’image de ceux qui composent notre Guide des meilleurs brûleurs de graisse.

Si vous avez apprécié notre mise en garde, faites-le nous savoir. Des commentaires ? Des expériences ? Comme toujours, nous vous lirons avec plaisir !

Laurène
 

Laurène est la co-fondatrice du site Optimyself. Si il y a bien une chose qu'elle aime dans la vie, c'est creuser à fond les sujets qui l'intriguent (surement un reste de son ancienne vie d'avocate !). Elle est passionnée par les médecines douces et est titulaire d'un certificat en naturopathie. Découvrez sa biographie.

  • Vialla dit :

    Acheter T5

  • >