Agar-agar coupe faim

À la recherche d’un moyen de maigrir ou de corriger vos excès alimentaires sans abîmer votre santé, vous avez entendu parler de l’utilisation de l’agar-agar comme coupe faim maison ? Vous vous demandez donc tout naturellement quelles sont réellement les propriétés de cet extrait d’algue.

Après tout, être en mesure de contrôler sa satiété grâce à une algue naturelle ça fait rêver non ?

Nous nous sommes posé la même question que vous et nous sommes lancés dans une recherche sur le sujet afin d’obtenir une réponse scientifique aux nombreux bienfaits que l’on attribue à l’agar-agar.

Focus sur une algue aux effets intéressants lorsqu’elle est utilisée à bon escient.

Pour commencer, qu’est-ce que l’agar-agar ?

L’agar-agar, également appelé kanten, est un composé naturel obtenu à partir d’algues marines des familles Gelidiaceae, Sphaerococcus et des algues rouges de la classe des Rhodophyceae.

Il s’agit d’une substance mucilagineuse, c’est-à-dire qui se transforme en gel après avoir été plongée dans l’eau chaude.  

À ce titre, l’agar-agar, comme le konjac, est utilisé depuis des siècles comme ingrédient épaississant dans la cuisine japonaise.

On le trouve également sous forme de poudre dans le commerce, ce qui est plus pratique pour réaliser des préparations, une cuillère à café et hop !

Depuis peu, ses propriétés sont étudiées en recherche microbiologique mais également comme boisson coupe faim.

agar coupe faim 1

Agar-agar bienfaits

Dans le cadre d’un régime amaigrissant, les bénéfices santé de l’agar-agar peuvent paraître nombreux sur le papier, mais restent encore trop peu documentés et donnent lieu à des études aux résultats parfois contradictoires.

Afin de nous créer un point de vue sur ce dernier, nous avons listés une série d’études de manière à ce que vous compreniez mieux l’action de ce dérivé d’algue coupe-faim.

Vous allez rapidement constater que si le kanten ne possède pas d’effet brûle-graisse à proprement parler, il dispose en revanche d’atouts pour vous aider à maîtriser votre alimentation.


#1 L’agar-agar, un coupe-faim naturel

Vous vous demandez comment utiliser l’agar-agar pour maigrir ?

La mécanique est simple : l’agar-agar se transforme en gélatine lorsqu’il est mouillé, il gonfle et tapisse les parois gastriques.

Remplissant ainsi une partie de l’estomac, il peut procurer chez certains une réelle sensation de satiété. Consommé avant de manger ou comme ingrédient dans une recette, il a donc pour effet de limiter la quantité d’aliments que vous aurez envie d’ingérer au cours du repas.

Cet effet se retrouve avec toutes les gélatines. Cependant, les gélatines animales contiennent plus de protéines et sont plus nourrissantes que l’agar-agar qui produit une gélatine végétale.

Si vous êtes végan, l’agar agar peut en revanche jouer le rôle de poudre magique pour vos préparations 🙂

Une étude japonaise  menée sur deux groupes de diabétiques de type 2 en surpoids a montré que la consommation de kanten (un autre nom de l’agar agar) pendant 12 semaines entraîne une augmentation de la perte de poids (2,8 kg en moyenne pour le groupe consommant de l’agar-agar contre 1,3 kg pour le groupe témoin), une glycémie à jeun plus faible ainsi qu’une pression artérielle et un taux de cholestérol plus bas.

agar agar 2

#2 L’agar-agar est riche en fibres

L’agar agar est riche en fibres solubles que l’on consomme souvent en quantité insuffisante.

Celles-ci ont une action coupe-faim, car elles augmentent le volume du bol alimentaire et retardent la vidange gastrique. En repoussant l’heure à laquelle vous aurez de nouveau envie de manger après leur consommation, elles favoriseraient le maintien d’une bonne santé cardiaque et intestinale ainsi qu’une perte de poids efficace.

En gonflant les selles, elles contribuent à nettoyer le côlon. Grâce à sa forte capacité d’absorption, l’agar-agar aiderait à éliminer les composés nocifs présents dans le système digestif. Votre côlon débarrassé de ses toxines absorbe mieux les nutriments apportés par l’alimentation et dispose de meilleures défenses immunitaires.

De plus, les fibres contenues dans l’agar agar ne font ni monter ni baisser la glycémie postprandiale, ce qui peut concourir à améliorer votre tolérance au glucose si vous êtes diabétique. Il nous paraît cependant utile de pondérer ces résultats qui ne sont peut-être pas uniquement attribuables à l’agar-agar.

Il est évident que si vous ne consommez pas de sucres ou de polysaccharides, la glycémie restera tout aussi stable. Attention également à ne pas abuser de ces fibres, car elles peuvent être irritantes pour les intestins à haute dose.


#3 L’agar-agar est laxatif

Du fait de sa grande richesse en fibres, l’agar-agar peut être considéré comme un laxatif naturel. Son action est simple, il augmente le volume des selles tout en déposant un gel lubrifiant sur les parois intestinales. Celui-ci facilite non seulement la progression des selles dans le côlon, mais contribue aussi à le stimuler.

Faites cependant attention à bien vous hydrater lorsque vous consommez de l’agar agar, car du fait de sa forte capacité d’absorption, ce dernier capte une grande quantité de l’eau présente dans le système digestif. Si vous ne buvez pas assez, il risque d’avoir l’effet contraire à celui que vous recherchez en causant une constipation, voire des occlusions.

Astuce : L’agar-agar existe en format boisson ou tisane coupe faim ce qui permet de le prendre directement avec de l’eau.

eau

#4 L’agar-agar est faible en calories

Capable de jouer le rôle d’aide dans votre projet de perte de poids,  l’agar-agar possède l’atout non négligeable d’être hypocalorique. Bien qu’il affiche environ 306 calories pour 100 g de substance séchée, la quantité consommée à chaque utilisation ne s’élève qu’à 1 ou 2 cuillères à café, soit 4 à 9 g. Il ne procure donc qu’entre 12 et 28 calories par portion.

L’agar-agar ne contient pas de lipides et très peu de protéines. Il se compose principalement de glucides et de fibres. Au niveau des minéraux, il apporte du calcium, du potassium, du fer et un peu de sodium.

Nous vous conseillons cependant de ne pas tenir compte de ces apports dans votre balance nutritionnelle, car leur assimilation est freinée par la quantité importante de fibres.


#5 L’agar-agar est non-thermogénique

Le kanten permettrait d’améliorer les paramètres métaboliques comme la glycémie, la cholestérolémie, le poids ou la tension artérielle, sans augmenter le métabolisme de base.

Ainsi, il vous aide à maigrir en vous incitant à réduire la quantité de nourriture avalée sans stimuler votre appétit ni mobiliser vos stocks de lipides.

Nous trouvons cet effet particulièrement intéressant pour une utilisation du kanten dans le cadre d’un régime alimentaire, car il va vous permettre de perdre du poids sans intervenir directement sur vos réserves graisseuses.

Il permet simplement de diminuer le nombre de calories ingérées sans provoquer de sentiment de frustration.

perdre du poids pomme

Envie d’apprendre à intégrer l’agar-agar dans vos journées ?


#6 L’agar-agar agirait sur le cholestérol et la distribution des graisses

L’étude japonaise mentionnée plus haut relève également une modification de la distribution des lipides dans le groupe de personnes ayant consommé du kanten pendant 12 semaines.

Chez certains sujets, celle-ci abaisserait le taux de cholestérol et accentuerait les effets inhibiteurs des statines, des substances hypocholestérolémiantes. Chez d’autres au contraire, elle aurait tendance à faire augmenter la cholestérolémie.

Si vous êtes sujet à des problèmes de cholestérol, et particulièrement si vous prenez un traitement médicamenteux, nous vous conseillons de demander l’avis de votre médecin en ce qui concerne la prise d’agar-agar sous quelque forme que ce soit.

Si l’action de l’agar-agar sur les lipides est encore mal connue, il est évident pour nous qu’un régime alimentaire équilibré contribue à réduire le taux de mauvais cholestérol (LDL) dans le corps et donc le risque de maladies cardiovasculaires et artérielles.

sante nutrition

#7 L’agar-agar participerait à l’absorption du zinc

Bien que ce point ne soit pas formellement démontré, une étude clinique  menée sur des rats montre que la consommation d’agar-agar pourrait améliorer l’assimilation du zinc, un oligo-élément essentiel dans divers processus métaboliques.

Les chercheurs ont observé une absorption apparente du zinc consommé par les rats nourris à l’agar-agar de 70%, contre seulement 5 % pour le groupe témoin alimenté par des fibres « classiques ».

Impliqué dans la synthèse des protéines et des acides aminés, le zinc agit sur le système nerveux, le système immunitaire, le fonctionnement de la prostate, la production d’insuline ou encore la cicatrisation cutanée.

C’est également un antioxydant puissant qui contribue à neutraliser les radicaux libres responsables du vieillissement oculaire et cutané. Il est indiqué en cas de fatigue ou pendant la convalescence suite à des soucis de santé.


#8 L’agar-agar, un coupe-faim sûr lorsqu’il est manipulé avec précaution

Comme nous avons à cœur de vous procurer une information claire et objective, nous ne pouvions pas clôturer cette liste sans vous donner quelques mises en garde concernant la prise d’agar-agar.

danger

À priori, la consommation de kanten n’entraîne pas d’effets secondaires particuliers dès lors que vous prenez garde à maintenir une bonne hydratation pour éviter la constipation. Que vous preniez ou non du kanten, pensez à toujours boire entre 1,5 litre et 2 litres d’eau par jour.

Les rares effets indésirables de l’agar-agar sont liés à sa richesse en fibres qui pourrait engendrer des troubles gastro-intestinaux de types douleurs abdominales, diarrhées ou au contraire constipation.

Soyez vigilant à ces signes qui peuvent également traduire une infection digestive. En effet, l’agar-agar est utilisé en microbiologie comme milieu de culture, or, votre estomac n’est pas stérile.

Du fait de la capacité du kanten à influencer l’absorption digestive, nous vous recommandons vivement de prendre vos médicaments au moins une heure avant, ou deux heures après vos repas enrichis en agar-agar.

Pour certaines personnes, il est déconseillé de consommer cette algue. Cette précaution concerne notamment :

  • Les individus allergiques à l’agar-agar ou aux algues rouges,
  • Les femmes enceintes ou qui allaitent,
  • Les patients ayant des taux élevés de cholestérol ou présentant un diabète traité par des médicaments qui abaissent les taux de glucose sanguin,
  • Les personnes prenant des laxatifs ou ayant souffert d’une obstruction intestinale.

Dans tous les cas, consultez votre médecin avant de vous lancer !


Conclusion

Alors, notre liste vous a-t-elle convaincu d’employer l’agar-agar comme coupe-faim naturel ? Les éléments que nous avons listés dans cet article nous paraissent importants à prendre en compte lorsque l’on cherche à maigrir ou à stabiliser une perte de poids sans altérer sa santé. Gardez en tête qu’à l’heure actuelle trop peu d’études sont encore disponibles pour se prononcer fermement en faveur de l’agar-agar.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà utilisé l’agar-agar afin de mieux maîtriser vos prises alimentaires ? Faites-nous part de vos remarques dans les commentaires et n’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu. Nous vous invitons également à découvrir notre article dédié aux coupe-faims (https://www.optimyself.com/meilleurs-coupe-faim/).

Alexis
 

Alexis est le co-fondateur du site Optimyself. Passionné par l'optimisation des performances physiques et cognitives, il passe une grande partie de son temps à tester des nouveaux produits pour peaufiner sa routine personnelle (et en faire profiter les autres !). Découvrez sa biographie.

>