2

Qu’est ce qu’un laxatif osmotique

S’il est un sujet assez tabou, qu’il est difficile d’aborder, tant avec vos proches qu’avec votre médecin ou votre pharmacien (d’autant plus lorsque d’autres clients attendent derrière vous !), c’est bien celui de la constipation et des laxatifs osmotiques...

More...

Et pourtant, près d’un quart de la population souffrirait de ce symptôme qui, même s’il n’est pas foncièrement dangereux pour la santé, occasionne une réelle gêne au quotidien voire des douleurs abdominales (source).

Vous souffrez de constipation et vous pensez avoir tout essayé pour enfin libérer vos intestins ? Vous êtes prêt à tenter d’autres solutions, plus radicales, qu’une alimentation riche en fibres et un jogging matinal pour vous sentir plus léger ?

femme clin d'oeil

Nous vous proposons de découvrir ce que les laxatifs osmotiques peuvent vous apporter comme solution contre la constipation. Vous ne savez pas exactement ce dont il s'agit ? Lisez la suite et vous deviendrez incollable sur la définition des laxatifs osmotiques !

Pssss : si au delà de la palpitante définition du laxatif osmotique, le sujet de la constipation vous passionne autant que nous, faites un tour sur notre Guide sur la Constipation ! ; )​


Peu de temps pour lire cet article sur les laxatifs osmotiques ?

Découvrez les meilleurs laxatifs osmotiques en suivant ce lien.


Les différents laxatifs pour lutter contre la constipation

laxatif rectal fusée


Si l’usage de laxatifs peut faire peur, car plus invasif qu’une simple modification des habitudes alimentaires, sachez qu’il en existe différentes formes plus ou moins agressives :

  • le laxatif osmotique pour hydrater vos selles, dont l’action est quasi immédiate
  • le laxatif de lest, visant à alourdir les selles
  • ​le laxatif lubrifiant, pour faire glisser vos selles tel un toboggan naturel !
  • le laxatif stimulant, comme déclencheur des selles, très irritant
  • le laxatif par voie rectale, visant à contracter votre rectum


Nous vous proposons de faire un zoom sur les laxatifs osmotiques, à utiliser en première intention.


Définition du laxatif osmotique, un remède de première intention à votre constipation

plus laxatif doux

Le laxatif osmotique est un laxatif doux et non irritable pour les intestins, d’où son utilisation conseillée en première intention, comme les laxatifs de lest, par la Société Nationale Française de Colo-Proctologie.

Attention, on ne vous dit pas de prendre un laxatif osmotique dès le moindre jour sans passer par la case toilettes. Il existe de nombreux aliments à effet laxatif, remèdes naturels contre la constipation et petites habitudes quotidiennes pour faciliter votre évacuation, qu’il convient d’essayer avant de recourir à un laxatif.

Privilégiez donc les laxatifs osmotiques naturels avant de courir à la pharmacie ; )

La voie médicamenteuse doit, quant à elle, être empruntée en dernier recours, lorsque toutes ces solutions naturelles ne fonctionnent pas.

Ce n’est que dans ce cas qu’il est nécessaire de faire appel à un laxatif. Dans cette hypothèse, le médicament anti constipation à utiliser en priorité est le laxatif osmotique, ou éventuellement le laxatif de lest, car ils sont moins agressifs pour votre intestin.

Si l’usage d’un laxatif osmotique, ou d’un laxatif de lest, ne permet pas la libération des selles, vous pourrez alors, uniquement sur conseil de votre médecin, tenter de recourir à d’autres laxatifs. Vous pouvez consulter notre article sur les meilleurs médicaments contre la constipation.

matriochka poupée russe
matriochka poupée russe
matriochka poupée russe
matriochka poupée russe
matriochka poupée russe

En synthèse, voici l’ordre que nous vous conseillons de suivre pour lutter contre votre constipation, chaque étape étant à mettre en place uniquement en cas d’échec de la précédente (sauf pour les trois premières qui peuvent être suivies en parallèle) :

  • Changement de vos habitudes alimentaires en intégrant des aliments anti constipation
  • Recours à d’autres remèdes naturels, comme les graines de lin par exemple
  • ​Modification de vos habitudes de vie (plus de sport, meilleure position pour faire caca, lavements, etc.)
  • ​Recours à un laxatif osmotique ou à un laxatif de lest
  • ​Recours à un laxatif lubrifiant
  • Recours à un laxatif stimulant ou à un laxatif par voie rectale

Mode d’acTion du laxatif osmotique

laxatif de lest alourdit les selles

Ce type de laxatif va permettre d’hydrater les selles, en attirant l’eau dans vos intestins, afin de les rendre molles et ainsi faciliter leur descente dans les intestins. Il se compose principalement de macrogol, un composé chimique, qui permet de retenir l’eau présente dans vos intestins et de gonfler vos selles en les ramollissant (source). Certains contiennent également du lactulose, qui agit de la même manière que la macrogol, avec une efficacité jugée moindre (source).

Contrairement aux laxatifs osmotiques naturels, que vous trouvez dans votre alimentation (le pruneau par exemple), les laxatifs osmotiques de la pharmacie contiennent donc des substances chimiques.

L’action du laxatif osmotique est rapide, entre une heure et un jour selon le médicament ingéré, et est donc particulièrement indiqué pour une libération rapide. Néanmoins, précisons que le recours à un laxatif, même doux, ne doit pas, dans la mesure du possible, être systématique au risque de rendre vos intestins fainéants.

Sachez également qu’il convient de bien s’hydrater en parallèle de la prise de laxatif osmotique, car il peut entraîner des ballonnements voire des diarrhées, avec un risque de déshydratation. Prenez donc votre laxatif avec un grand verre d’eau et continuez de boire tout au long de la journée.

Ballon laxatif

Maintenant que vous êtes incollable sur la définition d'un laxatif osmotique, voyons où vous pourrez en trouver !


Quels sont les principaux laxatifs osmotiques existants sur le marché?

Il existe une grande liste de laxatifs osmotiques disponibles sans ordonnance en pharmacie ou en ligne. Nous vous avons présenté ceux qui ont le plus fait leurs preuves dans notre article sur les meilleurs médicaments contre la constipation.

Pour des laxatifs osmotiques naturels, rendez-vous sur notre article sur les meilleurs remèdes naturels contre la constipation et sur celui dédié aux aliments laxatifs !​

Forlax, le super laxatif osmotique à base de Macrogol

Parmi les laxatifs osmotiques disponibles sans ordonnance, le plus populaire est le Forlax, adapté à l’ensemble de votre famille, y compris aux enfants (dès 6 mois pour une posologie à 4g de macrogol, dès 8 ans pour une posologie à 10g de macrogol), aux femmes enceintes et allaitantes. Son action est douce, tout comme son goût orange-pamplemousse très agréable.

Duphalac, le laxatif osmotique au Lactulose

Le laxatif Duphalac s’adresse également aux familles, sans contre-indication pour les enfants de plus de 7 ans, les femmes enceintes ou allaitantes (source). Composé de lactulose, Duphalac agira moins rapidement que le Forlax, entre 48 et 72 heures.

Non irritant pour les intestins, sa prise peut se faire au long court, en comptant une prise d’un sachet par jour. Duphalac existe également en solution buvable, particulièrement pratique avec les enfants. Comme le Forlax, ce laxatif est sans ordonnance. 

PS : si vous voulez en savoir plus sur le Macrogol et le Lactulose qui composent les laxatifs osmotiques, on vous a tout expliqué ici !​

Transipeg, le laxatif osmotique puissant, que pour les adultes

Pour finir, Transipeg est un laxatif osmotique également sans ordonnance qui s’adresse uniquement aux adultes et est contre-indiqué chez la femme enceinte ou allaitante, compte-tenu de l’absence d’études concernant les risques éventuels sur l’enfant.

Ce laxatif osmotique est conseillé en phase d’attaque, permettant une amélioration du transit sous 24 à 48 heures, et se compose de macrogol et d’électrolytes, particulièrement efficaces contre la constipation.


Les risques liés
à la prise de laxatifs osmotiques

Quel que soit le laxatif osmotique auquel vous avez recours, sachez que tous présentent des inconvénients et des contre-indications. Parmi les effets indésirables, on trouve notamment :

  • des ballonnements
  • des douleurs abdominales
  • des diarrhées
effets indésirables probiotiques

En ce qui concerne les contre-indications, tous sont à éviter en cas de risque d’occlusion intestinale, de douleurs abdominales inexpliquées, de maladies inflammatoires de l’intestin ou encore d’intolérance aux composés actifs de ces médicaments.

Dans ces cas, mieux vaut consulter votre médecin traitant ou un spécialiste.

Oui aux laxatifs osmotiques donc, mais uniquement après avoir modifié vos habitudes alimentaires et hygiéniques et pas dans certaines situations. Lisez bien la notice et parlez-en à votre médecin.


Pourquoi ne pas recourir
à d’autres laxatifs pour l’instant ?

comment faire contre constipation

L’usage d’un laxatif osmotique est d’abord conseillé lorsque les mesures hygiéno-diététiques préconisées en cas de constipation n’ont pas permis de régler votre problème. Le recours aux autres types de laxatifs ne sera proposé que si les laxatifs osmotiques n’ont pas l’effet escompté, et ce pour plusieurs raisons.

  • Les laxatifs de lest sont, comme les laxatifs osmotiques, assez doux pour l’organisme et peuvent être pris sans risque pour votre organisme. Néanmoins, pour profiter de leurs bienfaits, il vous faudra patienter environ 48 heures. Sachez donc qu’ils ne s’adressent pas aux « pressés de l’évacuation » !
  • Les laxatifs lubrifiants, qui permettent de faire glisser les selles, présentent comme inconvénient principal de diminuer l’absorption des vitamines et peuvent donc, avec un usage prolongé, entraîner des carences. En effet, ces laxatifs contiennent un corps gras (vaseline ou paraffine) pour faciliter l’évacuation de vos selles. Or, les vitamines A, D, E et K sont solubles dans les corps gras, et se retrouvent donc éliminées au lieu d’être absorbées.
  • Les laxatifs stimulants, quant à eux, vont provoquer une sécrétion d’eau dans vos intestins, afin d’hydrater les selles, mais sont à privilégier pour les constipations passagères et « urgentes » car ils sont très irritants pour la muqueuse intestinale.

Alors, on prend un laxatif
osmotique ou pas?

Vous savez désormais tout (ou presque) sur le laxatif osmotique, sa définition et les bienfaits de son utilisation en première intention, lorsque les mesures alimentaires et d’hygiène n’ont pas été suffisamment efficaces pour améliorer votre transit.

Sachez toutefois que le recours à ce type de produit nécessite l’avis d’un médecin et ne doit pas devenir systématique au risque de développer une « maladie des laxatifs », autrement dit que votre système intestinal devienne trop fainéant pour aller à la selle naturellement !

tabouret laxatif

N’hésitez pas à commenter cet article et à partager votre expérience, ainsi qu’à poser vos questions sur les laxatifs osmotiques s’il vous en reste !

Retenez qu’en cas de constipation, qu’elle soit occasionnelle ou chronique :

  • Adoptez une alimentation riche en fibres et en eau
  • Limitez la sédentarisation en pratiquant une activité sportive
  • ​Prenez le temps d’aller à la selle (avec un livre c’est plus sympa !)
  • Consultez votre médecin traitant pour évoquer le recours à un laxatif osmotique

Poursuivez votre lecture :

remede naturel contre la constipation
Laurène
 

Laurène est la co-fondatrice du site Optimyself. Si il y a bien une chose qu'elle aime dans la vie, c'est creuser à fond les sujets qui l'intriguent (surement un reste de son ancienne vie d'avocate !). Elle est passionnée par les médecines douces et est titulaire d'un certificat en naturopathie. Découvrez sa biographie.

  • AKSOUL dit :

    Bonjour,
    Sujet à la constipation durant laquelle il a eu absence totale de selle
    (10 jours),un lavement et un changement de régime alimentaire (fruits,légumes,
    ajouts riches en fibres,absorption de 1,5 l d’eau d’Hépar) et de la marche
    j’arrive à obtenir des selles chaque matin après le petit déjeuner. Mais ces
    selles ont tendance à vraiment molles. Le médecin m’a prescrit 2 sachets 2 sachets de movicol (laxatif doux et une cuillère à café de Spagulax (laxatif de
    lest). Je me demande si l’un et l’autre vont ensemble et s’il ne faut pas limiter dans le temps la prise de ces médicaments.
    Qu’en pensez-vous?

    • Laurène dit :

      Bonjour, si votre médecin vous a prescrit ces deux traitements en parallèle, c’est probablement qu’ils sont compatibles pour vous. Pour autant, j’ai du mal à comprendre pourquoi il vous propose de prendre des laxatifs alors que vous avez justement retrouvé un bon transit et semblez plutôt avoir un souci de diarrhée (et non pas de constipation)…?
      Je suis à votre dispo pour en discuter si vous comprenez davantage, et sinon je vous invite à parcourir nos articles sur les probiotiques, notamment ceux à prendre en cas de selles molles (https://www.optimyself.com/meilleurs-probiotiques-diarrhee/), une cure pourrait peut-être vous aider à rétablir votre flore intestinale.
      Tenez nous au courant et à bientôt !

  • >