Bienfaits et recette du jus de gingembre

On a tous, au moins une fois, entendu parler du gingembre comme tenant soit-disant la promesse de passer une nuit des plus agréables ; ) Mais, bien plus qu’un aphrodisiaque, le gingembre est source de nombreux autres bienfaits pour notre forme et notre santé.

More...

Si cette racine existe sous différentes formes (en poudre, râpé, etc.), vous êtes peut-être tenté de consommer le gingembre en jus, bien plus digeste et plus agréable, d’autant plus lorsqu’il est mélangé à des fruits et légumes.

Rassurez-vous, nous ne vous laisserons pas vous lancer dans la confection de jus de gingembre à l’aveugle : nous vous livrons quelques recettes de jus maison ainsi que les bienfaits que vous pourrez tirer du jus de gingembre au quotidien !



Le gingembre et son jus : apprenez à les découvrir

C’est quoi le gingembre ?

bienfaits jus de gingembre



De son latin Zingiber officinale, le gingembre est une racine, utilisée depuis plus de 5000 ans pour son principe actif, le gingérol, dont nous vous détaillerons les bienfaits plus loin (patience !). Cette plante est composée de deux parties, l’une aérienne, l’autre enracinée, également appelée rhizome, reconnaissable par sa teinte jaune.

Le rhizome, riche en huile essentielle, en amidon, en vitamines (B1, B2, B3, C) et en nombreux minéraux (phosphore, calcium, fer, manganèse, sodium) est d’ailleurs utilisé dans de nombreuses préparations médicinales, modifiant quelque peu la concentration de ses composés actifs (source). 

Si nous abordons aujourd’hui la confection du jus de gingembre, c’est qu’il a beaucoup à vous apporter. Pour lutter contre les nausées, mincir ou encore minimiser le risque de développer un cancer, les bienfaits du jus de gingembre ne se comptent pas (quoique, on a listé les 7 principaux dans cet article). Et pour pouvoir en profiter pleinement, nous vous livrons en fin d'article quelques méthodes pour apprendre à concocter cette potion magique …


Bienfaits du jus de gingembre :

ce qu'il peut vous apporter

1. Le gingembre favorise la digestion et la sensation de satiété

maigrir avec probiotiques

Qu’on se le dise, le gingembre est un allié minceur. Il impacte ainsi la sensation de satiété, en agissant comme un coupe-faim, vous permettant de réduire votre bol alimentaire. En théorie, si vous mangez moins, vous perdez du poids, question de logique !

Cette étude portant sur 10 hommes (on sait, c’est peu) âgés de 35 à 44 ans affichant un IMC (Indice de Masse Corporelle en kg/m²) supérieur à 27, a tenté de démontrer cet effet coupe-faim du gingembre. Les sujets se voyaient servir un plat, associé ou non à une boisson contenant 2 g de gingembre.

Ceux qui ont reçu cette complémentation ont mangé en moindres quantités, constatant un effet de satiété plus rapide. Le gingembre dans le cadre d’un régime, cela semble donc être une bonne idée pour minimiser les écarts dûs à la frustration !

Une autre étude révèle un effet facilitateur de la digestion du gingembre. Conduite sur 24 sujets ayant reçu 3 capsules de 400 mg, soit 1.200 mg de gingembre, après 8 heures de jeûne, les sujets se sont vu proposer un repas 1 heure après l’administration du traitement. Les résultats démontrent que la prise de gingembre a permis de stimuler les contractions gastriques et d’accélérer la vidange gastrique.

Autrement dit, grâce au gingembre, vous mangez moins et vous digérez plus vite, de quoi afficher un corps de rêve (ou presque) et en faire un complément minceur au quotidien !


2. Le jus de gingembre est un puissant antiémétique

femme enceinte yoga

Plus connu pour ses propriétés aphrodisiaques, le gingembre aiderait surtout à lutter contre les nausées et les vomissements. Bonne nouvelle pour les estomacs fragiles durant les transports et les femmes enceintes en quête d’une accalmie des nausées propres au premier trimestre !

Une étude, réalisée auprès de 26 femmes dans leur premier trimestre de grossesse, rapporte ainsi une diminution des nausées et des vomissements après 9 jours de traitements pour 77 % des femmes, voire un arrêt des vomissements dès le 6e jour de traitement pour 67 % des femmes. Leur potion magique ? Un sirop concocté à base d’1 g de gingembre dilué dans de l’eau chaude ou froide, qu’elles ont quotidiennement consommé durant 4 semaines.

L’effet aphrodisiaque, couplé à l’arrêt des nausées, devrait ainsi vous permettre de vivre une grossesse pleinement épanouie !

Mais la grossesse n’est pas seule responsable des nausées et vomissements. Les études sur l’effet antiémétique du gingembre ont également porté sur les effets indésirables post-chirurgicaux ou liés aux traitements par chimiothérapie.

La première étude, conduite auprès de 120 sujets devant recourir à une opération de chirurgie gynécologique, consistait à administrer 2 capsules de 0,5 g de gingembre 1 heure avant l’opération.

Les mesures conduites dès le réveil, à 2, 6, 12 et 24 heures de l’opération visaient à évaluer la présence de nausées dans le groupe ayant reçu le traitement par rapport au groupe ayant reçu un placebo. Or, les effets du gingembre se sont révélés significatifs puisque 48,3 % des sujets traités ont eu des nausées contre 66,7 % pour le groupe placebo. Cette différence s’est révélée d’autant plus significative dans les premières heures suivant l’opération.

Une seconde étude, menée auprès de 60 patients atteints d’un cancer des os, s’est intéressée à la diminution des nausées et vomissement, après le début et après la fin d’un traitement par chimiothérapie. Une fois encore le groupe des patients traités avec 1 à 2 g de gingembre s’opposait au groupe placebo.

Les résultats démontrent une réduction significative, de 30 à 40 % moindre que le groupe placebo, des nausées et vomissements dans le groupe traité, que ce soit en phase aigüe ou pour des symptômes différés, et ce, sans effets secondaires notables.


3. Le gingembre a un effet antalgique

Faire du sport pour perdre

Avis aux sportifs que vous êtes, le gingembre peut vous aider à lutter contre les courbatures post-effort grâce à ses propriétés antalgiques. Preuve en est avec cette recherche combinant deux études, utilisant 2 g de gingembre non traité et de gingembre traité par la chaleur pour apaiser les douleurs musculaires.

Comme les chercheurs sont parfois cruels, ils ont soumis les sujets des deux groupes à un effort physique intense destiné à induire des douleurs musculaires. Fort heureusement, le gingembre, quelle qu’en soit la forme, a eu l’effet escompté et a permis de réduire de 23 à 25 % les douleurs musculaires après 11 jours de traitement. Une consommation quotidienne, notamment en jus ou en smoothie, serait donc conseillée à tout sportif qui souhaite garder la forme et poursuivre, sans douleurs, les entraînements.


4. Le gingembre possède des propriétés antioxydantes et antidiabétique

Qu’on se le dise, le rat est notre meilleur allié dans la recherche médicale et permet d'obtenir des pistes solides pour la recherche à échelle humaine. Certaines études réalisées en laboratoire ont donc tenté de prouver l’effet protecteur du gingembre sur nos cellules. L’extrait éthanolique de gingembre possède, en effet, des propriétés antioxydantes qui ont intéressés plusieurs chercheurs.

chimie

Pour faire simple, certaines pathologies entraînent une perturbation du fonctionnement de nos cellules et donc de certains de nos organes. C’est notamment le cas du diabète qui créé un déséquilibre de la glycémie, autrement dit du taux de sucre dans le sang, trop élevé par rapport à la normale. Une étude indienne a démontré le pouvoir hypoglycémiant de l’extrait éthanolique de gingembre qui, en administration quotidienne, a permis de réduire l’oxydation du tissu cellulaire altéré par l’hyperglycémie. Pour faire plus clair, le gingembre protégerait nos cellules des attaques subies liées à taux de sucre trop élevé dans le sang.

Seul bémol de cette étude : elle n’a été réalisée que sur des rats de laboratoire. On espère donc que le gingembre ait la même efficacité, à doses adaptées, chez l’Homme.


5. Le jus de gingembre comme aide dans votre lutte contre le cholestérol


On sait que le diabète va souvent de pair avec le cholestérol, véritables ennemis de notre santé cardio-vasculaire. Ainsi, puisque le gingembre a un effet hypoglycémiant, permettant de stabiliser le diabète, il y avait fort à parier qu’il avait également un impact sur le taux de cholestérol.

santé du coeur


Comme toujours, nous vous avons trouvé la preuve scientifique de ce que nous avançons. Cette étude, réalisée en double-aveugle auprès de 45 sujets, a observé l’impact d’une prise de 3 g de gingembre quotidiennement durant 45 jours sur le taux de cholestérol.

Les résultats démontrent une baisse significative du taux de triglycérides, les « mauvais » acides gras, du taux de cholestérol LDL (celui que personne ne souhaite voir augmenter) ainsi que du taux de cholestérol total dans le groupe traité avec du gingembre.


6. Le gingembre préviendrait le cancer

Antioxydant, antalgique et anticancéreux ? Il semblerait que le gingembre soit l’ingrédient miracle pour garantir notre bonne santé. Prudence toutefois concernant ses propriétés anticancéreuses puisque les études réalisées sur le sujet l’ont été uniquement in vitro.

Ces études, que vous trouverez ici, mais aussi à ce lien ont mis en évidence que l’introduction de gingembre sur des cellules cancéreuses du côlon, hépatiques et ovariennes a permis de limiter leur croissance. Mieux encore, le gingembre entraînerait la mort des cellules cancéreuses.

Il reste donc à notre imagination, et à des études menées in vivo cette fois, de nous démontrer de tels effets à l’échelle humaine !


7. Le gingembre prévient les inflammations des organes

Dernier bienfait, et non des moindres, que nous avons trouvé au gingembre : un effet anti-inflammatoire lui conférant une action préventive face au développement d’un cancer, mais également face aux inflammations cellulaires. Testé auprès de 30 sujets, à hauteur de 2 g administrés durant 28 jours, le gingembre a permis de constater une diminution significative des marqueurs d’inflammation (source).

protection estomac

Si cette étude, comme la plupart des études que nous avons citées, se doit d’être renouvelée sur un échantillon plus conséquence, toutes ont au moins le mérite de démontrer un impact bienfaiteur du gingembre sur notre santé.

Vous connaissez désormais tous les bienfaits du jus de gingembre. Reste à savoir comment le préparer, car face à cette racine à la forme bizarre, on peut facilement se retrouver décontenancé ! On vous partage toutes les recettes de jus de gingembre


Comment faire du jus de gingembre ?

Pour confectionner votre propre jus de gingembre, toujours préférable au jus industriel d’autant qu’il peut être difficile à trouver en boutique traditionnelle, plusieurs techniques s’offrent à vous. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe différents modèles d’appareils destinés à la confection de jus ou de smoothies (centrifugeuse, blender, extracteur de jus, etc.), qui nous ont valu plusieurs articles, dont celui-ci que nous vous invitons à consulter.

utilité Blender

Pour définir le type d’appareil à utiliser, tout est une question de goûts

Ainsi, si vous êtes adeptes de jus épais, conservant la pulpe des aliments tout en étant rassasiant, vous pouvez opter pour une préparation au blender ou au mixeur. Pour cela, il vous suffit de mettre 100 à 200 g de gingembre en y ajoutant de l’eau ou le jus de votre choix (pomme, ananas, etc.) et de mixer le tout. Certains filtrent ensuite leur préparation afin d’en limiter les résidus, comme le fait ce consommateur dans sa vidéo.

Si vous souhaitez obtenir un jus limpide, en peu de temps et que vos moyens vous le permettent, préférez réaliser votre recette de jus de gingembre à la centrifugeuse. Vous n’aurez alors rien à faire, si ce n’est y introduire vos aliments et attendre quelques minutes, et le tour sera joué ! Si la qualité nutritionnelle est, certes, quelque peu altérée par la chauffe des aliments exercée par la force centrifuge, vous obtiendrez néanmoins un jus limpide, et optimiserez l’extraction du jus de votre gingembre.

avis duronic bl3

On vous conseille toutefois de le mixer avec de l'eau et/ou du jus de citron, car sinon il vous faudra une grande quantité de gingembre pour remplir un verre et, surtout, ce sera sacrément puissant !

Pour conserver davantage les qualités nutritionnelles de vos jus, vous pouvez également recourir à l'extracteur de jus, dont l'extraction est plus lente mais pour un jus dénué de fibres mais plein de vitamines ! 

Décidés à vous lancer dans la réalisation de jus de gingembre maison ? Place à quelques recettes qui vous permettront de bénéficier de ses nombreux atouts !


Quelques recettes de jus de gingembre à adopter sans tarder

Il faut savoir que le jus de gingembre ne se boit pas pur, mais est plutôt préféré en y mélangeant d’autres fruits et légumes. Les puristes s’y risquent, mais utilisent généralement d’autres ingrédients pour le parfumer quelque peu. Vous pouvez, par exemple, y ajouter du sucre et de la vanille, comme le fait cette utilisatrice (source).

blender soupe

À la question « est-ce que le jus de gingembre fait maigrir ? », il semblerait qu’il permette surtout d’agir comme un coupe-faim, mais qu’il aide également à se détoxifier, en synergie avec le citron. Plusieurs internautes vantent d’ailleurs les mérites de ce mélange et vous livrent leurs recettes (ici et par exemple).

Enfin, n’oublions pas l’effet aphrodisiaque tant évoqué autour du gingembre. Ainsi, pour devenir irrésistible aux yeux de votre chère et tendre, il semblerait que mélange du gingembre et de la noix de cola soit des plus détonants (source).


En conclusion, on en pense quoi du jus de gingembre ?

Qui aurait cru que cette racine peu esthétique se cachait de si nombreux bienfaits ? Le jus gingembre passe donc notre test des aliments à adopter haut la main !

ok valide

Qu’il s’agisse de son effet anticancéreux, de ses propriétés antioxydantes, de son effet anti-inflammatoire ou encore de son action sur la sensation de satiété, les études scientifiques sont nombreuses à affirmer que le gingembre est bel et bien efficace. Si celles-ci restent, évidemment, à multiplier et à renouveler à plus grande échelle, la science semble en faveur de cette racine.

Notons que l’effet antiémétique reste la propriété phare de cette racine, soulageant ainsi les personnes sous traitements lourds, les sensibles aux transports et les femmes enceintes qui vivent difficilement leur début de grossesse.

Plutôt qu’ingéré en capsule, nous conseillons plutôt de consommer le gingembre en jus, que vous aurez, idéalement, réalisé par vos propres soins. Rien de tel qu’un jus de gingembre bio et fait maison pour démarrer une nouvelle journée en forme !

Vous êtes adepte du jus de gingembre ? Ou vous vous posez encore des questions avant de vous y mettre ? Venez nous en parler dans les commentaires !

Alexis
 

Alexis est le co-fondateur du site Optimyself. Passionné par l'optimisation des performances physiques et cognitives, il passe une grande partie de son temps à tester des nouveaux produits pour peaufiner sa routine personnelle (et en faire profiter les autres !). Découvrez sa biographie.

>